Intéressant

Définition du lien datif (lien coordonné)

Définition du lien datif (lien coordonné)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Une liaison covalente se forme lorsque deux atomes partagent des électrons. La paire d'électrons est attirée par les deux noyaux atomiques, les maintenant ensemble pour former une liaison. Dans une liaison covalente typique, chaque atome fournit un électron pour former la liaison. Une liaison dative est une liaison covalente entre deux atomes, l'un des atomes fournissant les deux électrons qui forment la liaison. Une liaison dative est également appelée liaison dipolaire ou liaison coordonnée.

Dans un diagramme, une liaison dative est indiquée en traçant une flèche pointant de l'atome qui donne le couple d'électrons solitaire à l'atome qui accepte le couple. La flèche remplace la ligne habituelle qui indique une liaison chimique.

Points à retenir: Dative Bond

  • Une liaison dative est une liaison covalente à 2 centres et 2 électrons dans laquelle les deux électrons proviennent du même atome.
  • Une liaison dative est également appelée liaison covalente de coordonnées ou liaison de coordonnées.
  • Les liaisons datives sont courantes lorsque les ions métalliques se lient à des ligands.

Exemple de lien datif

Des liaisons datives sont couramment observées dans les réactions impliquant des atomes d'hydrogène (H). Par exemple, lorsque le chlorure d'hydrogène se dissout dans l'eau pour former de l'acide chlorhydrique, une liaison dative se trouve dans l'ion hydronium:

H2O + HCl → H3O+ + Cl-

Le noyau d’hydrogène est transféré dans la molécule d’eau pour former de l’hydronium, de sorte qu’il n’apporte aucun électron à la liaison. Une fois que la liaison est formée, il n'y a pas de différence entre une liaison dative et une liaison covalente ordinaire.

La source

  • Greenwood, Norman N .; Earnshaw, Alan. "Chimie des éléments " (2e éd.). Butterworth-Heinemann, 1997, Oxford.



Commentaires:

  1. Hulbert

    Une bonne réponse

  2. Amdt

    Je peux vous conseiller à ce sujet.

  3. Wahid

    Vous avez tort. Je peux le prouver. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  4. Tygolrajas

    La qualité n'est pas très bonne et il n'y a pas de temps à regarder !!!

  5. Warfield

    N'est certainement pas présent.

  6. Wirt

    C'est la drôle de réponse



Écrire un message

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos