Nouveau

H. A. Baxter SP-2285 - Histoire

H. A. Baxter SP-2285 - Histoire



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

H. Baxter SP-2285

H. Baxter

Un ancien nom conservé

(SP-2285: dp. 87; 1. 82'2"; né. 19'5"; dr. 9'; s. 12 k.)

H. Baxter, un remorqueur, a été construit en 1889 par John A. Dialogue & Son, Milford, Del.; et acquis par la Marine le 15 mars 1918 de son propriétaire, Robert Rogers de New York. Le remorqueur a été affrété à Norfolk pour être utilisé comme remorqueur de charbon, mais s'est avéré avoir besoin d'importantes réparations et a été rendu à son propriétaire le 24 avril 1918.


Comté de Chautauqua, New York dans la guerre civile

Avec une population sérieuse et intelligente, et des hommes tels que Reuben E. Fenton, George W. Patterson, le juge RP Marvin, et bien d'autres d'énergie et de talent qui pourraient être mentionnés, et une presse patriotique et efficace, a été parmi les premiers à réaliser les dangers et les nécessités de l'heure, et ses jeunes gens se sont ralliés en grand nombre autour de l'étendard national, et la détermination et la bravoure qu'ils ont déployées dans le service, leur ont donné une position honorable et enviable dans l'armée. Au printemps de 1861, alors qu'on s'attendait à ce que le régiment de milice du comté soit appelé, un rassemblement général des hommes fut organisé à Dunkerque, sous la direction du colonel, et le sujet leur fut soumis, avec le les dangers et les difficultés qui devaient suivre, mais leur amour de la patrie était à la hauteur de l'occasion, et lorsque l'ordre fut donné à ceux qui voulaient bien partir, de s'arrêter avant la ligne, chaque homme et officier se déplaça fermement, et avec un bande de roulement solide. Bien que cela soit vrai de beaucoup d'autres régiments, cela n'en est pas moins digne de mention. Les hommes ont été congédiés, avec l'ordre de se tenir prêts à passer un moment d'avertissement, mais de ne pas attendre dans un suspense apathique. Dans chaque ville, l'esprit qu'ils avaient manifesté fut rattrapé par d'autres, des exercices furent institués, des compagnies temporaires formées, et la note de préparation sonna dans tout le comté. Le régiment n'a pas été appelé, mais cinq compagnies de volontaires ont été formées et ont rejoint la brigade Sickles'. Trois de Dunkerque, sous les capitaines Stevens, Barrett et Doyle, un de Jamestown, sous le capitaine Brown, et un de Westfield, sous le capitaine H. J. Bliss. Les compagnies étaient uniformes par les contributions des citoyens, et chaque ville était représentée. Alors qu'il s'agissait des seuls corps organisés envoyés du comté avant la défaite de Bull Run, beaucoup se sont portés volontaires dans des organisations dans les comtés voisins de cet État et en Pennsylvanie.

Chaque capitaine de ces compagnies a perdu la vie au service ou est mort des blessures reçues. Le capitaine Stevens devint colonel du soixante-treizième et le capitaine Brown, colonel du centième régiment, et tous deux tombèrent en menant héroïquement leurs hommes au combat.

C'est, en bref, ce que le comté de Chautauqua avait fait jusqu'au moment de la défaite de nos forces à Bull Run. Mais l'esprit de patriotisme qui avait été réveillé, n'a pas été calmé ou refroidi par le désastre, et ses quotas sur les appels ultérieurs ont été remplis avec une promptitude qui reflète le crédit sur le comté et ses hommes publics.

Les tableaux suivants sont tirés de Quatrième rapport annuel du Bureau des statistiques militaires de l'État de New York, Albany : Semaine, Parsons & Co., 1867.
Merci à Paul Stambach d'avoir retranscrit cette information.


Soins rénaux

La maladie rénale chronique (IRC) est un voyage continu. Et bien que chaque voyage soit unique, Baxter vous accompagne à chaque étape, vous proposant des options qui peuvent équilibrer votre style de vie avec des normes de soins élevées.

Une fois que vous avez reçu un diagnostic d'IRC ou d'insuffisance rénale terminale, il peut sembler que tout change, vous devez vous renseigner sur la nature de la maladie et prendre des décisions difficiles concernant vos options de traitement.

Nous comprenons la différence considérable que des soins rénaux efficaces peuvent faire lorsqu'ils sont séquencés d'une manière qui fonctionne avec votre corps. Nous comprenons également que vos objectifs thérapeutiques incluent de vous sentir bien et de maintenir un mode de vie actif pour travailler, voyager et profiter de la vie à votre guise. C'est pourquoi nous travaillons pour vous aider, vous et vos fournisseurs de soins de santé, à proposer des options de traitement complètes conçues pour offrir les meilleurs soins possibles et aider à rendre le traitement plus facile pour vous et votre famille.

Baxter accompagne les patients dans leur parcours de soins rénaux avec des options thérapeutiques innovantes depuis plus de 60 ans. Nous avons été les pionniers de la dialyse à domicile (dialyse péritonéale) et de la dialyse en centre (hémodialyse), et nous n'avons pas encore terminé. Nous nous engageons à vous aider à obtenir les meilleurs résultats possibles grâce à des soins simplifiés.

Mon système de dialyse à domicile me parle à travers la thérapie, c'est comme avoir un ami dans la pièce avec vous. Ma partie préférée du système est sa fonction de connectivité à distance, car je sais que mon infirmière peut voir comment se déroulent mes traitements et appeler si quelque chose ne va pas.

Didi, patiente en dialyse péritonéale

Baxter donne le pouvoir

L'insuffisance rénale chronique est la perte progressive de la fonction rénale qui résulte d'une maladie à long terme. C'est le type d'insuffisance rénale le plus courant. Bien qu'il ne puisse pas être inversé, il peut être traité. Nous vous invitons à mieux comprendre ce que font les reins et ce qui se passe lorsqu'ils commencent à défaillir, à revoir les options de traitement de l'IRC et les différents types de dialyse. Apprenez-en plus sur PDEmpowers.com, une ressource en ligne essentielle pour les patients atteints d'IRC qui contient une variété d'outils éducatifs.

Gestion à distance des patients

Notre plate-forme de gestion des patients à distance SHARESOURCE est une technologie de télésanté bidirectionnelle basée sur le cloud largement adoptée dans le monde pour les patients insuffisants rénaux à domicile. La gestion à distance des patients permet à votre équipe de soins de santé de surveiller et de gérer à distance votre traitement depuis sa clinique, ce qui inclut la possibilité d'ajuster votre prescription pour optimiser le traitement sans avoir besoin d'une visite à la clinique. Cette visibilité accrue de votre thérapie à domicile leur permet également de vous contacter plus rapidement s'ils ont des questions sur vos traitements. SHARESOURCE est présenté avec notre système AMIA APD et le système HOMECHOICE CLARIA APD.

Dialyse péritonéale automatisée avec AMIA

Il existe deux types de dialyse : la dialyse péritonéale (faite à domicile) et l'hémodialyse (généralement effectuée dans un hôpital ou une clinique). La dialyse péritonéale automatisée (DPA) est une forme de DP effectuée par une machine, généralement pendant que vous dormez afin que vous puissiez poursuivre vos activités normales pendant la journée. Pour vous aider à simplifier votre thérapie APD effectuée dans le confort de votre maison, nous avons conçu le système AMIA APD avec des fonctionnalités intuitives, telles que le guidage vocal, un panneau de commande à écran tactile et la plate-forme de gestion des patients à distance SHARESOURCE. La conception compacte d'AMIA signifie également qu'il peut être emballé dans une voiture ou emporté à bord d'un avion, ce qui vous permet de suivre une thérapie lorsque vous voyagez pour le travail ou les loisirs.


50 personnes

L'avenir de cet État dépend de nous tous qui exploitons nos atouts pour alimenter l'avenir du Maine. Mais il est également important de faire une pause et de reconnaître ceux qui ont déjà influencé notre état de manière profonde et durable. Il n'est pas facile d'identifier 50 Mainers vivants qui ont fait une différence dans notre état car il y en a des centaines, des milliers, qui travaillent dans d'innombrables capacités pour contribuer à leurs communautés et faire avancer le Maine. En termes simples, cette liste est loin d'être exhaustive. Ce est une liste composée de personnes qui ont fait une différence dans un éventail de disciplines, certaines qui ont façonné les politiques, fourni des services aux personnes dans le besoin, employé des centaines ou inspiré des millions. D'autres ont stimulé la croissance économique et défini la culture créative de l'État. Tous ces Mainers ont été activement généreux de leur temps, de leur intelligence et de leurs ressources, et pour leurs contributions singulières, nous les remercions.

Bruce Brown

Bruce Brown aime tellement l'art du Maine qu'il a concocté une collection de photographies et d'estampes américaines contemporaines avec le salaire d'un professeur d'école. Son ingéniosité et son dévouement ont attiré l'attention du conseil d'administration de Maine Coast Artists (aujourd'hui CMCA) et en 1987, il a été embauché comme conservateur du centre. Au cours de ses 20 ans de carrière, Brown a organisé plus de 200 expositions. Il a ressuscité le Maine Arts Curators Group, qui rejoint des musées, des galeries d'art universitaires et d'autres groupes d'art à but non lucratif dans des initiatives à l'échelle de l'État comme le Maine Drawing Project (2011) et a renforcé les liens entre les groupes consacrés à honorer et à promouvoir l'art du Maine. Brown a également dirigé « The Maine Print Project », qui a abouti à 25 expositions distinctes à l'échelle de l'État présentant l'histoire de la gravure du Maine. Sa propre collection d'estampes a été largement exposée dans tout l'État.

Angela Adams

Née dans une famille de homardiers et de menuisiers à North Haven, l'amour d'Angela Adams pour le monde naturel a grandi en tandem avec son amour de l'art, en particulier l'art moderne. Avec son partenaire dans la vie et le design, Sherwood Hamill, Adams a créé une ligne de meubles et de textiles avec des couleurs, des motifs et des formes extraordinaires. Depuis la fin des années 1990, la gamme Angela Adams de meubles de maison modernes a fait sensation à l'échelle internationale. Grâce à son design créatif et à son dévouement à son pays d'origine, elle a renforcé la marque collective du Maine et prouvé qu'il est possible de « le faire » à partir du Maine, dans le Maine, inspirant une nouvelle génération de Mainers créatifs.

Barry Mills

Le président Barry Mills a « été un leader transformateur du Bowdoin College », déclare Owen Wells, vice-président de la Libra Foundation. "Il a guidé Bowdoin au sommet des collèges d'élite en Amérique." Au cours de son mandat de président, Mills a dirigé la première réforme majeure du programme d'arts libéraux de Bowdoin depuis le début des années 1980 avec pour mission de mieux éduquer l'étudiant du XXIe siècle. Il a élargi la diversité ethnique, religieuse et socio-économique parmi les étudiants et les employés, attirant des étudiants de tout le pays et du monde dans le Maine tout en restant déterminé à éduquer les étudiants du Maine. Supervisant une rénovation et une expansion de 20,8 millions de dollars du musée d'art du collège et la construction du Studzinski Recital Hall, Mills a réaffirmé l'engagement de Bowdoin envers les arts, enrichissant la communauté locale et faisant du collège d'élite un lieu de destination. Bowdoin College ajoute une valeur considérable non seulement à Brunswick, mais à l'ensemble de l'État du Maine.

Dr Robert McAfee

Le Dr Robert McAfee a été chirurgien traitant au Maine Medical Center et chef du service de chirurgie et de chirurgie vasculaire à l'hôpital Mercy pendant des décennies avant de devenir le premier médecin du Maine à présider l'American Medical Association. Dans ce rôle très influent, McAfee a réussi à amener l'AMA à considérer la violence familiale et la violence par arme de poing comme des problèmes de santé médicale, et ce faisant, a fondamentalement changé la conversation nationale plus large. McAfee est un membre fondateur de Maine Citizens Against Handgun Violence, un administrateur émérite de l'Université de la Nouvelle-Angleterre, et il a été président du conseil consultatif du Partnership for Tobacco Free Maine de 1997 à 2001. Il a reçu d'innombrables prix. .

Bill Burke a notamment été directeur général de Turner Classic Movies, président de TBS Superstation et président-directeur général de Weather Channel Companies. Il est également co-auteur de l'autobiographie de Ted Turner, Appelez-moi Ted. « Chez Ted Turner », dit Burke, « j'ai travaillé avec quelqu'un qui a construit un empire médiatique dans le plus improbable des endroits – à Atlanta, en Géorgie, à la fin des années 70 et au début des années 80. » L'exemple de Turner a inspiré Burke à aider les personnes rêvant de grand dans le Maine, où lui et sa femme ont décidé de déménager pour élever leur famille. Il apporte sa vaste expérience des médias exécutifs à de nombreux conseils d'administration basés dans le Maine, y compris le Gulf of Maine Research Institute, et est un grand partisan à tous les niveaux des efforts entrepreneuriaux dans l'État. Burke est actuellement président des Portland Sea Dogs, administrateur de Simulmedia et conseiller de Specific Media.

Ron Kreisman

En tant qu'avocat, Ron Kreisman a cherché à aider ceux qui ont besoin de quelqu'un pour les défendre, mais qui manquent d'argent et de relations puissantes. Pendant la majeure partie de sa carrière, Kreisman a travaillé pour le compte des ressources écologiques du Maine et des Mainers qui cherchaient à protéger ces ressources, d'abord en tant qu'avocat général du Natural Resources Council of Maine, puis de manière indépendante, assumant un rôle de premier plan dans des projets tels que l'élimination du barrage Edwards sur la rivière Kennebec et du projet de restauration de la rivière Penobscot. Plus récemment, il a travaillé pour les immigrants à faible revenu dans le Maine, en tant que directeur exécutif du Immigrant Legal Advocacy Project de mai 2012 à avril 2013.

Suzette McAvoy

Suzette McAvoy, directrice du Center for Maine Contemporary Art, perpétue l'héritage exceptionnel du Maine dans le domaine des arts visuels en célébrant la riche histoire de l'État et en promouvant des œuvres d'art qui prolongent la trajectoire dynamique du Maine dans l'art contemporain. Sous sa direction et grâce au soutien croissant du Maine à l'art contemporain, le CMCA est plus fort aujourd'hui qu'il ne l'a jamais été au cours de ses 61 ans d'histoire. En 2011, McAvoy a lancé l'ArtLab du CMCA, un programme de formation pratique proposant des cours et des ateliers toute l'année pour tous les âges. Avant de travailler au CMCA, elle était conservatrice en chef au Farnsworth Art Museum de Rockland. Elle a donné de nombreuses conférences et écrit de nombreux articles sur l'art et les artistes du Maine.

Kevin Hancock

Kevin Hancock est président de Hancock Lumber, une entreprise de sixième génération, vieille de 165 ans. « Cela me donne de l'énergie de voir une entreprise familiale multigénérationnelle évoluer, progresser et être concurrentielle à l'échelle mondiale », déclare Hancock. Hancock Lumber compte 400 cents employés dans ses trois scieries et ses dix points de vente au détail. Hancock possède également 12 000 acres de terres boisées, situées principalement dans le comté de Cumberland, où ils cultivent des arbres. Toutes les forêts de Hancock sont ouvertes au public pour l'accès et les loisirs. À une époque où les emplois manufacturiers quittent les États-Unis, Hancock Lumber continue de croître. « Kevin a accepté et adopté la tradition d'intendance de l'entreprise », a déclaré Toby Hammond, président à la retraite de Hancock Lumber et membre actuel du conseil d'administration. «À une époque où de nombreuses entreprises multigénérationnelles échouent, Hancock Lumber est devenue l'une des principales entreprises du Maine, contribuant à plus de 110 millions de dollars de ventes à l'économie du Maine.»

Miles Unobsky Theeman

Miles Unobsky Theeman est administrateur d'hôpital dans son État d'origine du Maine depuis 1974 et est actuellement président et chef de la direction d'Affiliated Healthcare Systems, ainsi que vice-président de la société mère d'Affiliated, Eastern Maine Healthcare Systems. Au début des années 2000, Theeman a participé activement à Access Atlantica, un programme de la Chambre de commerce de la région de Bangor (dont Theeman est l'ancien président) qui a revigoré la relation de développement économique de Bangor-Saint John. Plus récemment, il a dirigé les efforts visant à galvaniser le soutien du public et l'approbation des électeurs pour le nouveau Cross Insurance Center à Bangor et est maintenant coprésident du consortium de développement économique de la région, Mobilize Eastern Maine. « Une grande partie du buzz que vous entendez au sujet de la résurgence de Bangor peut être attribuée au leadership de Miles », a déclaré John Porter, président et chef de la direction de la Chambre. « Il apporte intégrité, détermination et suivi à tous les projets qu'il entreprend. Sa vision a contribué à transformer Bangor.

Brenda Garrand

Au cours des 25 dernières années, le fondateur et PDG/directeur stratégique de Garrand a fait de l'entreprise de communication à service complet un « Meilleur endroit où travailler dans le Maine » et l'un des « Meilleurs lieux de travail dans les médias et le marketing » d'AdAge en 2010. Bâtir une entreprise prospère dans le Maine et aider à créer d'autres entreprises dans le Maine s'est avéré être un travail gratifiant pour Garrand. "Ce que j'ai vu depuis plus de 30 ans dans les affaires du Maine, c'est une innovation étonnante, une ingéniosité extraordinaire, un travail acharné et des normes éthiques strictes", dit-elle. En 1996, elle a été nommée par le président Clinton comme sa déléguée du Maine à la Conférence de la Maison Blanche sur les petites entreprises. Garrand fournit également un soutien à des entreprises telles que le Maine's Community College System, MPBN, la Good Shepherd Food Bank et le Maine Women's Forum. « Brenda est une entrepreneure qui, il y a 25 ans, croyait en sa propre vision et en ses rêves et avait le cœur de vivre ces rêves », a déclaré Elizabeth Shorr, présidente de la Fondation des collèges communautaires du Maine.

Jean Piotti

"Nous ne pouvons pas avoir de communautés rurales durables sans fermes dynamiques", déclare John Piotti, directeur exécutif du Maine Farmland Trust, et Piotti et ses collègues ont pour mission de garantir que des dizaines de milliers d'acres des meilleures terres agricoles du Maine resteront des terres agricoles, et que les agriculteurs continueront de nous nourrir ainsi que notre économie. Piotti accompagne une nouvelle génération d'agriculteurs, apporte son soutien à ces agriculteurs et fait tout ce qu'il peut pour aider à rendre les zones rurales plus durables - pour les aider à être économiquement dynamiques sans "gâcher ce qui est spécial ou chasser les habitants". Sous sa direction, Maine Farmland Trust a remporté le Dirigo Award pour l'excellence organisationnelle de la Maine Association of Nonprofits.

Défenseure passionnée du secteur à but non lucratif et de ceux qu'il sert, Meg Baxter a été présidente de United Way of Greater Portland pendant deux décennies et est maintenant présidente et chef de la direction du Mitchell Institute. Au cours de son mandat à United Way of Greater Portland, Baxter a mis le Maine du bon côté de l'histoire à maintes reprises en mettant à jour et en mettant en œuvre des politiques de non-discrimination. Elle a également dirigé une collaboration à l'échelle de l'État, 2-1-1 Maine, pour mettre à la disposition du public des informations et des services d'orientation 24h/24 et 7j/7. Grâce à l'organisation de bourses et de recherche du sénateur George Mitchell, elle contribue à faire de l'enseignement supérieur une réalité pour les jeunes gens brillants, garantissant ainsi que l'avenir de notre État est entre de bonnes mains.

Joan Benoit Samuelson

Mainer Joan Benoit Samuelson a remporté l'or au premier marathon olympique féminin en 1984 et détient toujours les temps les plus rapides pour une Américaine au marathon de Chicago et au marathon olympique, démontrant une éthique de travail et une qualité de caractère admirées dans le monde entier. Elle a été intronisée au Temple de la renommée des coureurs nationaux et au Temple de la renommée olympique. Son amour et son soutien pour le Maine sont multiples : la maître jardinière du Maine est l'une des fondatrices du TD Beach to Beacon 10K, siège au conseil d'administration du Bowdoin College et au conseil d'administration des amis de Casco Bay, entre autres, et est un fervent partisan de efforts de santé, de bien-être et de conservation dans le Maine. « Alors que je m'approchais du tunnel du Los Angeles Coliseum en 1984, j'ai promis de redonner à un État et à un sport qui m'avaient tant donné », déclare Samuelson. "J'ai essayé de vivre selon cette promesse à moi-même."

Donald Sussman

L'influence que Donald Sussman a eue sur l'État du Maine est large et profonde. Le président de Trust Asset Management et conseiller du Paloma Funds a fait des dons de bienfaisance à un nombre incalculable d'organisations à but non lucratif dans le Maine, notamment la Equality Maine Foundation, le Immigrant Legal Access Project, le Maine Women's Fund et le Muskie Fund for Legal Services. . Il soutient également le Penobscot East Resource Center, une organisation engagée dans la santé des communautés de pêche de l'est du Maine. « Son don a lancé notre jeune organisation dans une nouvelle ère », a déclaré Robin Alden, directeur exécutif du Penobscot East Resource Center. En prenant maintenant la propriété de Maine Values ​​LLC, l'actionnaire majoritaire de Maine Today Media, qui détient le Portland Press Herald/Maine Sunday Telegram et d'autres médias de l'État, Sussman souligne sa conviction de l'importance de maintenir le journalisme en vie dans le Maine.

Leigh Ingalls Saufley

En tant qu'avocate, juge et maintenant juge en chef de l'État du Maine, Leigh Ingalls Saufley s'est engagée à améliorer l'accès des citoyens à la justice, une tâche infiniment difficile et dans laquelle elle a réussi. Début 2007, Saufley a développé le Business and Consumer Docket, qui améliore et rationalise les procédures civiles. Sous sa direction, le tribunal a mis en place un programme de médiation visant à résoudre le nombre croissant de saisies immobilières déposées ces dernières années. Le groupe de travail sur les mineurs du juge en chef a généré de nouvelles lois et de nouveaux programmes visant à aider les jeunes du Maine à rester à l'école et à trouver des liens positifs, contribuant à la diminution substantielle du nombre de jeunes incarcérés.

Meredith Strang Burgess

Meredith Strang Burgess est présidente et chef de la direction de Burgess Advertising and Marketing, une entreprise de communication à service complet de 26 ans située à Portland. En plus d'avoir dirigé une entreprise prospère - nommée « Meilleur lieu de travail » trois années de suite, un prix administré par le Conseil d'État du Maine de la Society for Human Resources Management - Burgess a été élu à la Chambre des représentants de l'État du Maine et a servi avec distinction dans les 123e, 124e et 125e législatures. En 1999, on lui a diagnostiqué un cancer du sein et est depuis devenue une militante très active et franche de la sensibilisation et de la prévention du cancer. Elle est une ancienne présidente de la Maine Cancer Foundation et la créatrice du programme de plaques d'immatriculation spécialisées Maine Pink Ribbon, qui a permis de recueillir plus de 542 000 $ pour les organisations de lutte contre le cancer du Maine.

Marc Bessire

Le directeur du Portland Museum of Art a pour mission de faire du musée « le meilleur et le plus important musée régional du pays », et lui et ses collègues sont sur la bonne voie. Avec une base dédiée de plus de 9 000 membres, ainsi qu'un afflux de visiteurs du monde entier, le Portland Museum of Art est de plus en plus reconnu sur la scène nationale. "Le soutien de Mark à l'art contemporain permet au Maine de faire partie de la scène créative mondiale en constante évolution", a déclaré John Coleman de l'agence VIA. Bessire accorde à l'art du Maine l'attention qu'il mérite et fait des vagues qui affectent la communauté de Portland et l'ensemble de l'État. Bessire voit le Maine comme un lieu avec « de grands espaces ouverts, peu de monde et un réel désir de combiner fonctionnalité, créativité et innovation », il présente le Maine que nous connaissons et aimons au reste du monde.

Michael E. Dubyak

Michael Dubyak, président et chef de la direction de WEX Inc., a déménagé pour la première fois dans le Maine il y a 27 ans pour commencer sa carrière dans ce qui était alors Wright Express. Depuis lors, il a apporté d'innombrables contributions à l'État. WEX est reconnu comme un leader dans les solutions de paiement d'entreprise, avec des opérations dans cinq pays et plus de 1 300 employés, dont beaucoup sont des Mainers. Les expériences de Dubyak dans le développement d'une entreprise dans le Maine l'ont amené à faire du bénévolat pour améliorer l'enseignement supérieur dans l'État en tant que président du conseil des visiteurs de l'USM et maintenant Educate Maine. Il est également le PDG fondateur de Educate Maine’s Project>Login, qui a pour objectif de doubler le nombre de diplômés en informatique du Maine en quatre ans.

Le sénateur George J. Mitchell

Le sénateur George J. Mitchell a servi l'État du Maine au Sénat des États-Unis pendant 15 ans. Pendant ce temps, il a supervisé la réautorisation de la Clean Air Act et a joué un rôle déterminant dans l'adoption de l'Americans with Disabilities Act. Il a également occupé des rôles de premier plan dans les négociations de paix en Irlande du Nord et au Moyen-Orient. Ambassadeur extraordinaire de l'État du Maine tout au long de sa carrière, il reste fortement lié à son État d'origine, à la fois personnellement et professionnellement, principalement par le biais du Mitchell Institute, qui offre des bourses aux étudiants du Maine fréquentant les collèges du Maine. Depuis que le sénateur Mitchell a fondé le programme en 1995, plus de 9 millions de dollars ont été accordés en bourses à près de 2 000 étudiants du Maine.

Dora A. Mills, MD, MPH

Dora Mills a été directrice de la santé publique de l'État du Maine de 1996 à 2011. À ce titre, Mills a attiré l'attention de l'État sur les questions de lutte antitabac, de prévention de l'obésité, d'amélioration des inspections sanitaires, de gestion de diverses urgences de santé publique et de transformation collection d'enregistrements vitaux - influençant le changement au niveau structurel avec des ramifications très personnelles pour les habitants du Maine. Elle est actuellement vice-présidente des affaires cliniques et directrice des programmes de santé publique à l'Université de la Nouvelle-Angleterre et est en train de développer la School of Community and Populations Health de l'université. « Dora a laissé un héritage durable avec une longue liste de succès en santé publique », a déclaré Kay Rand, chef de cabinet du sénateur Angus King. "Ce qu'elle a accompli est sans précédent."

Colin Woodard

Colin Woodard est l'auteur de quatre livres qui offrent des études approfondies sur le lieu, la formation de l'identité et la relation indivisible entre la culture humaine et l'environnement naturel. Son best-seller dans le Maine et la Nouvelle-Angleterre La côte du homard : Rebelles, Rusticators et la lutte pour une frontière oubliée se concentre sur son état d'origine, le Maine, et a informé la conversation plus large sur la pêche commerciale. Le pouvoir de l'écrit pour motiver le changement inspire Woodard, qui a vu des changements politiques rapides résulter de ses écrits sur le transit des gaspareaux dans la rivière Sainte-Croix, les antécédents douteux des écoles à charte virtuelles à temps plein et l'histoire tragique de l'île de Malaga. L'attention portée à l'expulsion des habitants de l'île de Malaga pour des motifs raciaux n'a été correctement reconnue et répudiée par l'État qu'après que Woodard a fait la lumière sur la question.

Mark R. Swann

Mark R. Swann, le directeur exécutif de Preble Street, n'a jamais oublié les mots de son fondateur, Joe Kreisler : « Notre travail en tant qu'êtres humains est de s'entraider » et travaille sans relâche pour mettre fin à la pauvreté « pour le prochain à notre porte » et au niveau systématique. Swann a fait passer Preble Street d'une petite organisation avec un effectif de deux personnes à l'une des organisations de services à la personne les plus respectées du Maine, employant plus de 200 personnes et gardant ouverts des programmes importants—le Teen Center, Teen Shelter et Women's Shelter—lorsque d'autres organisations ont lutté et fermé. En 2012, Preble Street a servi 550 000 repas à des personnes vivant dans la pauvreté. En janvier 2012, Swann a été finaliste national pour le prix Congressional Medal of Honor « Service Before Self ».

Léon Gorman

Depuis ses humbles débuts en 1912 en tant que catalogue faisant la promotion de la chaussure de chasse du Maine au détaillant multicanal de 1,5 milliard de dollars qu'il est aujourd'hui, L.L.Bean a eu un impact indéniable sur l'identité du Maine. Suivant les traces de son grand-père, Leon Gorman a fait passer L.L.Bean d'une entreprise employant moins de 100 personnes en 1960 à une entreprise multigénérationnelle employant des dizaines de milliers de Mainers au fil des ans. Gorman est le récipiendaire du prix Bowdoin, décerné tous les cinq ans à des diplômés exceptionnels. Il fait également du bénévolat à Preble Street tous les mercredis, brouillant des œufs pour aider à nourrir des centaines de sans-abri de Portland, et a remporté le prix du bénévole de l'année de Preble Street en 2009. Selon l'ancien gouverneur John R. "Jock" McKernan, "Il n'y a personne dans l'entreprise communauté du Maine qui se soucie plus du bien-être du Maine que Leon Gorman.

John Coleman

En 1993, John Coleman crée une agence de publicité sans jamais y avoir mis les pieds. Vingt ans plus tard, le PDG et fondateur de l'agence VIA s'est bâti une réputation internationale primée bien en dehors du centre de l'industrie, un fait que Coleman a exploité à l'avantage de l'agence. En 2011, VIA a été nommée Petite agence de l'année par AdAge, surpassant 800 agences du monde entier et mettant en lumière la scène créative de Portland. VIA a promu des talents extraordinaires au sein de l'État et a attiré des personnes brillantes et engagées du monde entier. Un partisan éternel des efforts créatifs et entrepreneuriaux à Portland, Coleman a été membre du conseil d'administration de MECA pendant 12 ans. « John Coleman a ignoré les opposants et a concouru avec succès au plus haut niveau contre des agences de tout le pays », a déclaré Bill Burke, président des Portland Sea Dogs et directeur de Simulmedia. « De plus, sa vision et sa détermination à restaurer le bâtiment Baxter ont fait un beau cadeau à la ville de Portland. »

Kathie Léonard

« Faire partie d'une start-up manufacturière était tout un accomplissement pour une femme de 27 ans en 1979, même si je n'y pensais pas beaucoup à l'époque. Je l'ai simplement vu comme une progression naturelle vers un meilleur emploi », explique Leonard. Plus de 30 ans plus tard, elle est propriétaire à 100 % et PDG d'Auburn Manufacturing, Inc. Alors que la plupart des fabricants de textiles de base ferment ou déménagent vers le sud ou l'étranger, Leonard et son équipe ont maintenu le fabricant de textiles de spécialité AMI opérationnel et dans le Maine. L'engagement de Leonard envers son entreprise s'étend à la communauté environnante, où elle siège au L/A Future Forum dans le cadre du Lewiston-Auburn Economic Growth Council.

Robert Indiana

L'artiste acclamé associé au mouvement Pop Art a des liens étroits avec le Maine et a contribué au lancement de la scène artistique contemporaine de l'État. En 1978, l'artiste a déménagé de façon permanente au Star of Hope Lodge sur l'île de Vinalhaven, et à partir de là, il a créé des structures audacieuses et emblématiques célébrées dans le monde entier et souvent exposées au milieu de la côte du Maine. Indiana a reçu le prix Maine in America 2009, décerné par le Conseil des présidents du Farnsworth Art Museum pour honorer un individu ou un groupe qui a apporté une contribution exceptionnelle au rôle du Maine dans l'art américain. Le Whitney Museum of American Art de New York accueillera une rétrospective de son travail de septembre à janvier 2014.

Mélissa Kelly

La chef Melissa Kelly a réalisé un rêve en devenant chef/propriétaire du restaurant Primo à Rockland. Avec des liens familiaux dans le Maine et des ingrédients frais et locaux facilement disponibles grâce en partie au succès de MOFGA, la plus grande association biologique au niveau de l'État du pays, elle a trouvé le soutien dont elle avait besoin pour créer un restaurant primé dans le Midcoast. . Au fil des ans, Primo a acquis une renommée nationale et a attiré des convives de près et de loin, solidifiant la position du Maine comme l'un des meilleurs endroits pour manger en Amérique. Elle a remporté le James Beard Award du meilleur chef du nord-est en 1999 et en 2013, devenant ainsi le seul chef à avoir remporté deux fois la même catégorie.

Tim Harrington

Partenaire fondateur et directeur créatif de la Kennebunkport Resort Collection, Harrington dynamise la communauté côtière des Kennebunks et élève le Maine au statut d'escapade de luxe de classe mondiale. Collaborant avec Mainers dans un souci de progrès, il a supervisé de nombreux projets de rénovation et de construction, qui ont stimulé l'économie de la côte sud du Maine et ont valu à Harrington le prix de la « Petite entreprise de l'année », présenté par le York County Community College. et le Centre pour l'entrepreneuriat. Les recettes des événements de la collection Kennebunkport Resort ont profité au Child Abuse Prevention Council, au River Tree Center for the Arts et au Kennebunkport Conservation Trust.

The president of Maine College of Art is quick to speak of the influence artists have on a community: “I strongly believe that creativity is critical to all aspects of society and that artists are important contributors and leaders in organizations not directly related to art.” Through his efforts to improve the enrollment and selectivity at Maine College of Art (and by strongly voicing his opinion that Portland is “one of the best places in the world to go to art school”), Tuski is helping bring international students to MECA and providing extraordinary opportunities for Maine students, who make up half of the school’s population. Outside of his steadfast commitment to MECA, where he is also a professor of anthropology, Tuski serves on the Maine Arts Commission, Maine Higher Education Council, and Space Gallery boards.

Linda Greenlaw

When Linda Greenlaw needed money for college, she stepped aboard a commercial sword-fish boat and headed offshore for her first 30-day adventure at sea. “It was at the age of 19 that I fell in love with my life,” says Greenlaw. And so she kept at fishing, and eventually became known as one of the best swordboat captains on the East Coast. Greenlaw is the author of three best-selling books, with The Hungry Ocean remaining on the New York Times bestseller list for three months. Her impressive career as a fisherman and author has garnered attention from around the world, and shone a spotlight on commercial fishing in Maine.

Christopher M. Gardner

Commissioner Chris Gardner is on a mission to help his hometown and Washington County live up to what he sees as its singular potential. After years in law enforcement, just after his thirtieth birthday, Gardner was elected Washington County commissioner, a post he has proudly held since 2004. In 2007, Gardner became the Port Authority’s executive director in Eastport, which is the deepest natural seaport in the continental United States. Since stepping into that role, Eastport has seen record growth that has helped bring local businesses back to life in the area.

Bettina Doulton

After 20 years of stardom at Fidelity Investments, Bettina Doulton moved her life to rural Lincolnville several years ago. Since then, Cellardoor Winery has helped elevate Maine’s identity as a producer of outstanding beer, wine, and spirits, and brought new vitality and an economic boost to the Camden area. More recently, Doulton brings her business savvy to the custom home building and handcrafted furniture business as part-owner of Phi Home Designs. Through extraordinary events such as Pop the Cork and Vinfest, Doulton and the Cellardoor team have raised hundreds of thousands of dollars for local charities. “With B, there’s no act: just a genuine enthusiasm for her industry and her adopted state coupled with a clear-eyed understanding of business dynamics,” says Dan Bookham, former executive director of the Penobscot Bay Regional Chamber of Commerce. “When you combine this with her willingness to roll up her sleeves with her support for charities and nonprofits, you’ve got a Grand Cru champion for the state of Maine on your hands.”

Peter and Paula Lunder

This month, the Colby College Museum of Art will open an expansion to become the largest art museum in the state, making Waterville a destination for visitors from around the country and the world. Peter Lunder—a Colby College alumnus and the former president of Dexter Shoe Co.—and his wife, Paula, have made it so through the generous gift of their renowned private art collection. The inaugural exhibition of the Lunder’s collection will showcase works by John Singer Sargent, Mary Cassatt, Winslow Homer, and Georgia O’Keeffe, among others. Both Peter and Paula have been great supporters of the college and museum since moving to Waterville in 1959, and have served on the museum’s board of governors and contributed time, energy, and resources toward the expansion of the museum over the last couple of decades.

James H. Page

“The solution to almost all of our challenges as a state is the role education plays in Maine’s economic, social, and civic prosperity,” says Jim Page, chancellor of the University of Maine System, “and what other entity has the resources, reach, and singular mission of serving all the people of Maine in this way?” Needless to say, Jim Page does not take his post lightly, and since stepping into the role of chancellor in 2012, he has made strides in leveraging the systems statewide resources more effectively—he is building high-performance teams to make not only structural improvements but shifts in culture as well. Page is also the founding director of the Gulf of Maine Oceanographic Observing System and the Maine Library of Geographic Information.

Dr. David Howes

Dr. David Howes began his medical career as a family physician serving the small, rural fishing community of Stonington, where he established his focus on engaging patients in their own healthcare, helping to improve health outcomes, and better managing the cost of care—philosophies he brings to Martin’s Point Health Care as president and CEO. Martin’s Point has expanded significantly since it was founded in 1982, providing healthy competition to larger nonprofit health care centers in the state thanks in part to innovative approaches in addressing gaps in patient care. Through the use of data oriented reporting tools, Howes believes we can increase access while significantly improving the quality of care. In 2009, Howes was named Spurwink Humanitarian of the Year.

Don Perkins

“The ocean is central to my being I’m deeply committed to education I’m keenly interested in science and technology—so I created a job that wove all of this into a single tapestry,” says Perkins, the president and CEO of Gulf of Maine Research Institute. Through his work at the nonprofit science marine center, Perkins has focused on increasing opportunities for Maine kids, supporting the evolution of Maine communities “as islands of healing in an ever more complex and destructive planet,” and eradicating self-imposed limitations on the state to help Maine reach its full potential. Perkins is also the founding president of Friends of Casco Bay, an organization committed to improving and protecting the environmental health of Casco Bay.

Lisa M. Letourneau MD, MPH

As a practicing emergency physician for several years, Lisa Letourneau encountered many patients who experienced less-than-ideal outcomes because they hadn’t been able to get access to high-quality care. As the executive director of Maine Quality Counts, she’s helping to support the transformation of healthcare by aligning statewide improvement efforts and making quality care more accessible. With the help of several key players, Letourneau catalyzed the development of a multi-payer medical home pilot in Maine several years ago, a model that emphasizes patient-centered, high-value primary care. Letourneau is assisting the state with the development of a new Medicaid medical home initiative. The initiative now has over 120 primary care practices that have achieved national medical home recognition.

Dr. Reed Quinn

The state’s only pediatric heart surgeon came to Maine in 1992 and has been the Director of Cardiothoracic Surgery at Maine Medical Center for eight years. The generosity Dr. Quinn has shown during that time is remarkable. In a 2012 interview with the Portland Press Herald, he is quoted saying “We’ve never not operated on anybody in the state that has needed it…I don’t know who pays me and who doesn’t, and I really don’t care.” In addition to providing top medical care to Mainers, Dr. Quinn is the founder of the Maine Foundation for Pediatric Cardiac Surgery, which provides funds for six to eight operations every year for children living in Maine and around the world.

Theodora J. Kalikow

Theodora Kalikow became president of the University of Maine Farmington in 1994, a role she held for 18 years. During that time she saw the public liberal-arts college rise to the top of national charts—UMF has been ranked a “Best College” and a “Best Value” in the category of “Great Schools at Great Prices” by Nouvelles américaines et rapport mondial. Last year, she was asked to step into the role of president of the University of Southern Maine, where she is expected to bring about similarly impactful change. Outside of the presidential office, she has mentored future women leaders through the Maine Academic Management Institute and devoted her time to groups committed to expanding and supporting diversity within the University of Maine System.

Peter J. DeTroy

Peter DeTroy has been practicing law in Maine since 1973 and has been with his current firm, Norman, Hanson, and DeTroy, since 1977. Throughout that time, DeTroy has tried cases in every county in Maine, and he speaks glowingly of the people of Maine and his colleagues on the Maine bench and bar. In the 1990s, DeTroy was part of a small group of lawyers asked to represent the state of Maine in a lawsuit against the tobacco industry to recover the costs of healthcare the state had absorbed in its Mainecare program from tobacco-related illnesses. During his service to the bar and bench he has had roles in the Task Force on Gender Bias in the Courts, and the Maine State Bar Association Silent Partners Programs, among other organizations.

Melissa D. Smith

Melissa D. Smith was recently appointed president of WEX Inc. and will assume the additional role of CEO in early 2014. Having worked at WEX since 1997, she played a key part in helping take the South Portland-based company public. A proud marathoner and tri-athlete, Smith has had an active role in empowering events like the Maine Cancer Foundation’s Tri for a Cure and the sheJAMS Dynamic Dirt Challenge. Smith co-founded sheJAMS in 2010, an all-women training club, to give women an outlet to be active within a supportive environment. She is also cofounder of the Executive Women’s Forum and serves on the Center for Grieving Children’s board of directors. “Melissa personifies the ‘can do’ spirit at work, play and in the community,” says Joan Benoit Samuelson. “Furthermore, Melissa has quietly championed enthusiastic engagement between corporate and nonprofit communities in ways to strengthen all of us.”

David Turin

With kindness and creativity, David Turin has contributed significantly to the Maine food scene over the years through his restaurants David’s, David’s Opus Ten, David’s 388, and—most recently—David’s KPT, which bring notable vitality to their surrounding neighborhoods, employ many talented Mainers, and contribute to the state’s exceptional food scene. In addition to his entrepreneurial forays in the food industry, the life-long surfer is the founder of Surf Camp out of Scarborough, which has affected the lives of thousands of kids in the greater Portland area. Turin is also involved in the nonprofits the Ronald McDonald House, Good Shepard Food Bank, and Share Our Strength, an organization dedicated to ending childhood hunger in America.

M. Michelle Hood

M. Michelle Hood came to Eastern Maine Healthcare Systems as president and CEO in 2006, after an impressive career that has elevated her as a thought leader on a national policy-making level. Hood is now happily settled in Maine, where she’s found a community of healthcare executives and civic and community leaders keen on collaboration and meeting the challenges of providing quality rural healthcare. “Michelle is passionate about the importance of moving the healthcare delivery model from the traditional fee-for-service model that rewards and pays for procedural volume, to a model that rewards and pays for value, defined by patient and community wellness,” says George Eaton, the immediate past board chair of EMHS. “The lives of thousands of Maine residents in the northern two-thirds of the state have been favorably impacted by Michelle’s leadership of this transformation.”

Philip Conkling

Philip Conkling is the founder and president of the Island Institute, a nonprofit organization that supports islands’ year-round communities in the Gulf of Maine, and works to conserve island and marine biodiversity for future generations and develop model solutions that balance the needs of the coast’s cultural and natural communities. The first time Conkling testified in Augusta before a legislative committee about an island community issue, the chairman leaned across his desk and said, “You mean to tell me there are people who live on those islands in the winter?” Through multiple publications and even constitutional amendments, Conkling has raised awareness and garnered critical support for island and working waterfront communities in Maine.

Horace “Hoddy” Hildreth

As a lawyer, state senator, and environmental lobbyist, Hoddy Hildreth worked to get many environmental protection laws on the books as an activist he helps keep them there. Hildreth created environmental legislation that regulated and controlled development in the unorganized territories, required the location of major developments to be subject to objective scrutiny, and protected wetlands from destruction and development. He is also responsible for growing Diversified Communications from a small family business in Bangor to the worldwide business it is today. The company produces over 100 trade and business events in 11 countries, and employs 100 people in its Portland headquarters.

“The idea of starting the Camden International Film Festival came out of a desire to combine two things that I love: the place where I grew up and independent film,” says Ben Fowlie, the founder and director of CIFF. CIFF has grown tremendously since its inception in 2005. It has been recognized as one of the top 25 documentary film festivals in the world, New England’s most respected documentary film festival by Indiewire, and one of the 12 best “small town” film festivals in the U.S. (PBS POV). Last November, CIFF was recognized by the Academy of Motion Pictures Arts and Sciences. May of this year, CIFF was awarded the Economic Enhancement Award by the Penobscot Bay Regional Chamber of Commerce, which recognizes an organization that has made a major economic investment or enhanced our local economy.

The former chairman and CEO of VF Corporation, the world’s largest apparel company, moved to Maine 18 years ago, and has since been an integral advisor to numerous organizations throughout the state, including the Portland Museum of Art, the US Biathlon team, and the Maine Winter Sports Center. President and CEO of Maine Winter Sports Center, Andrew Shepard, says of Pugh: “He has never shied away from a challenge if he thought he could make a difference and as one of the leading business minds of his generation, he has done so in a most profound way.” Pugh had a lead role in bringing the Coastal Maine Botanical Gardens to fruition, and as a trustee of the Harold Alfond Foundation and the chair of the Alfond Scholarship Fund, Pugh furthers the group’s mission to provide every baby born in Maine with a $500 scholarship to a college fund.

Meg Weston’s career has been remarkably varied. She’s served as the president and COO of Konica Quality Photo East, the president of the Portland Press Herald et Maine Sunday Telegram, and the president of the University of Southern Maine Foundation, among other roles. As a board member and chair of the board of trustees of the University of Maine System, she worked to help make higher education accessible and affordable to the people of Maine. Weston is currently the president of the Maine Media Workshops and College, where she is embracing old and new technologies to help students discover new, dynamic ways to tell stories. Throughout her career, Weston has underscored the power of education and creativity—and the potential for the creative economy to transform communities and make it possible for people to live in and enjoy Maine.

Lyndel J. (“Joe”) Wishcamper

Joe Wishcamper has developed low-income housing for 43 years. Although The Wishcamper Companies, Inc., owns properties in 17 states, his company is headquartered in Maine because he “loves living here.” And he has made a significant difference in the state, providing quality housing at affordable rents for for thousands of families and seniors, and jobs for many Mainers. Wishcamper has rehabilitated complexes throughout Maine, creating functional apartment communities, and has served on the boards of countless businesses and nonprofits, including Maine Medical Center, The Nature Conservancy, and the University of Maine System. He is the recipient of the Spurwink Humanitarian of the Year and the Colby College Philanthropy Award.


Involvement

Baxter Auto Group remains a family-owned and locally-operated business, so we value any opportunity to give back to our neighbors.

Tal Anderson, the founder of Baxter, was passionate about serving the community. Those values continue to be at the core of Baxter and we’ve created lasting relationships with organizations throughout Omaha.

We support efforts to build stronger communities, showing gratitude for all the community has done to support our dealerships throughout the years. We serve the well-being of our customers, employees, and the neighborhoods where they live and work.

At Baxter Auto Group, we see our involvement as a way to step out
and support our community.


Our more than 85-year heritage gives us distinct perspective on the needs of patients and caregivers. We lead today by putting those insights to work to deliver new, better healthcare solutions and access to care in the communities where we live and work.

Our forward-looking leadership team is a driving force in ensuring we meet the needs of all our stakeholders – every day and everywhere.

We are proud of our strong commitment to maintaining the highest standards of corporate governance.

Nurturing a culture of innovation is critical to delivering on our mission to save and sustain lives. We partner with the healthcare community to continually find more efficient, smarter ways to help solve the world's most pressing healthcare challenges.

We are committed to doing business the right way, ensuring that we champion our employees, our communities, our customers and patients, and our environment in everything we do.

We are committed to attracting, motivating and retaining an inclusive and diverse workforce.

For more than 85 years, we’ve been focused on saving and sustaining lives and elevating patient care.


Unicompartmental Knee Arthroplasty: The Past, Current Controversies, and Future Perspectives

Unicompartmental knee arthroplasty (UKA) is a bone conserving and ligament-sparing procedure that reliably restores normal knee kinematics and function for arthritis limited either to the medial or the lateral compartment of the knee. Although there is enough evidence to demonstrate that the UKA offers good medium to long-term success given the correct patient selection, prosthesis design, and implantation technique, there are several reports to suggest inferior survival rates in comparison with the total knee arthroplasty (TKA). Furthermore, it is a specialized procedure which works well in the hands of the experienced operator and therefore different authors' tend to draw different conclusions based on the same evidence, and as a result, there is great variability in the usage of the UKA. The aim of this current concept's review is to present to the readers the history of the UKA especially with reference to implant design, discuss current controversies, and outline the future perspectives of this novel procedure.


Baxter History, Family Crest & Coats of Arms

The ancient Scottish-English border region is the ancestral home of the name Baxter. It was first used by the Boernician people, and is a name for a female baker, who were known as "bakesters". With the continuing development of Old English, the word gradually came to be applied to both men and women.

Set of 4 Coffee Mugs and Keychains

$69.95 $48.95

Early Origins of the Baxter family

The surname Baxter was first found in Forfarshire part of the Tayside region of North Eastern Scotland, and present day Council Area of Angus, where they held a family seat from ancient times. Agnes Bakester of Yorkshire was listed in the Yorkshire Poll Tax of 1379.

Forfait Armoiries et histoire du nom de famille

$24.95 $21.20

Early History of the Baxter family

This web page shows only a small excerpt of our Baxter research. Another 168 words (12 lines of text) covering the years 1240, 1st , 1296, 1300, 1312, 1323, 1398, 1615, 1), , 1781, 1858, 1615, 1691, 1686, 1750, 1836, 1825 and 1890 are included under the topic Early Baxter History in all our PDF Extended History products and printed products wherever possible.

Sweat à capuche unisexe blason

Baxter Spelling Variations

In the many years before the invention of the printing press and the first dictionaries, names and other words were spelled according to sound, often differently with each person who wrote them. Spelling variations of Baxter include Baxter, Bakster, Baxster, Baxstair, Baxstare and others.

Early Notables of the Baxter family (pre 1700)

Another 47 words (3 lines of text) are included under the topic Early Baxter Notables in all our PDF Extended History products and printed products wherever possible.

Migration of the Baxter family to Ireland

Some of the Baxter family moved to Ireland, but this topic is not covered in this excerpt.
Another 57 words (4 lines of text) about their life in Ireland is included in all our PDF Extended History products and printed products wherever possible.

Baxter migration +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Baxter Settlers in United States in the 17th Century
  • Gregory Baxter, who landed in Massachusetts in 1630 [1]
  • John Baxter, who landed in Maryland in 1633 [1]
  • Robert Baxter, aged 21, who landed in Virginia in 1635 [1]
  • Jane Baxter, who landed in Virginia in 1636 [1]
  • William Baxter, who landed in Virginia in 1636 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Baxter Settlers in United States in the 18th Century
  • Richard Baxter, who arrived in Virginia in 1703 [1]
  • Henry Baxter, a bonded passenger who arrived in Maryland in 1744
  • Barnaby Baxter, who settled in Maryland in 1774
Baxter Settlers in United States in the 19th Century
  • Robert Baxter, who landed in Allegany (Allegheny) County, Pennsylvania in 1808 [1]
  • John, Baxter Jr., who landed in Allegany (Allegheny) County, Pennsylvania in 1808 [1]
  • George Baxter, who arrived in America in 1811 [1]
  • C Baxter, aged 26, who landed in Maryland in 1813 [1]
  • Guillermo Baxter, who landed in Puerto Rico in 1816 [1]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Baxter migration to Canada +

Certains des premiers colons de ce nom de famille étaient:

Baxter Settlers in Canada in the 18th Century
  • John Baxter, who landed in Halifax, Nova Scotia in 1749
  • Mr. Elijah Baxter U.E. who settled in Norton, Kings County, New Brunswick c. 1783 he died in 1852 [2]
  • Mr. George Baxter U.E. who settled in Saint John, New Brunswick c. 1783 [2]
  • Mr. Joseph Baxter U.E. who settled in New Brunswick c. 1783 [2]
  • Capt. Simon Baxter U.E. who settled in Canada c. 1783 [2]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)
Baxter Settlers in Canada in the 19th Century
  • Kennedy Baxter, who arrived in Canada in 1820
  • William Baxter, aged 28, who landed in Quebec in 1833
  • Mary Baxter, aged 18, who arrived in Saint John, New Brunswick aboard the ship "Protector" in 1834
  • William Baxter, aged 21, who arrived in Saint John, New Brunswick aboard the ship "Prudence" in 1838
  • J Baxter, who arrived in Victoria, British Columbia in 1862

Baxter migration to Australia +

L'émigration vers l'Australie a suivi les premières flottes de condamnés, de commerçants et de premiers colons. Les premiers immigrants comprennent :

Baxter Settlers in Australia in the 19th Century
  • Henry Baxter, a weaver, who arrived in Van Diemen’s Land (now Tasmania) sometime between 1825 and 1832
  • Mr. John Baxter, (b. 1799), aged 28, Irish farmer's man who was convicted in County Down, Ireland for 7 years for stealing, transported aboard the “Countess of Harcourt“ on 14th February 1827, arriving in New South Wales, Australia[3]
  • William Baxter, English convict from Northampton, who was transported aboard the "Argyle" on March 5th, 1831, settling in Van Diemen's Land, Australia[4]
  • Mr. George Baxter, British Convict who was convicted in Warkwick, England for 7 years, transported aboard the "Asia" on 20th July 1837, arriving in New South Wales, Australia[5]
  • Alexander Baxter, who arrived in Adelaide, Australia aboard the ship "Indus" in 1839 [6]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Baxter migration to New Zealand +

L'émigration vers la Nouvelle-Zélande a suivi les traces des explorateurs européens, tels que le capitaine Cook (1769-1770) : d'abord les chasseurs de phoque, les baleiniers, les missionnaires et les commerçants. En 1838, la British New Zealand Company avait commencé à acheter des terres aux tribus maories et à les vendre aux colons. une nouvelle vie. Les premiers immigrants comprennent :

Baxter Settlers in New Zealand in the 19th Century
  • Mr. Baxter, Australian settler travelling from Sydney aboard the ship "Earl Durham" arriving in Bay of Islands, North Island, New Zealand in 1841 [7]
  • Mr. William Baxter, British settler arriving as Detachment of the Royal New Zealand Fencibles travelling from Gravesend aboard the ship "Sir George Symour" arriving in Auckland, New Zealand on 26th November 1847 [8]
  • M. Jas. Baxter, British settler travelling from London aboard the ship "Nourmahal" arriving in Dunedin, Otaga, South Island, New Zealand on 5th May 1858 [7]
  • Mr. R. Baxter, British settler travelling from London aboard the ship "Palmyra" arriving in Dunedin, Otago, South Island, New Zealand on 19th February 1858 [8]
  • Mr. William Baxter, British settler travelling from London aboard the ship "Maori" arriving in Auckland, New Zealand on 3rd November 1859 [7]
  • . (D'autres sont disponibles dans tous nos produits PDF Extended History et nos produits imprimés dans la mesure du possible.)

Contemporary Notables of the name Baxter (post 1700) +

  • George Baxter, Scottish founder of Baxters, an international food company, based in Fochabers, Moray, Scotland in 1868
  • Jim Baxter (b. 1939), Scottish footballer
  • Stanley Baxter (b. 1928), Scottish actor
  • James Curran Baxter (b. 1939), Scottish soccer player
  • Irvin Lee Baxter Jr. (1945-2020), American Oneness Pentecostal minister, televangelist, author, and biblical scholar
  • William "Bucky" Baxter (1955-2020), American guitarist, known for having played in Bob Dylan's Never Ending Tour during the 1990s
  • Mrs. Margaret Amethe Napier Baxter B.E.M., British recipient of the British Empire Medal on 8th June 2018, ffor services to People with Sight Impairment and to the community in Stowmarket, Suffolk[9]
  • Mr. Stephen John Baxter B.E.M. (b. 1965), born in Belfast, British Northern Ireland football manager, was appointed Medallist of the British Empire Medal 29th December 2018 for services to Football in Northern Ireland[10]
  • Trevor Baxter (1932-2017), British actor and playwright, best known for his role as Professor George Litefoot in Doctor Who
  • Irving Baxter (1876-1957), American two time gold and three time silver Olympic medalist for long, high and triple jump as well as pole vault
  • . (Another 13 notables are available in all our PDF Extended History products and printed products wherever possible.)

Historic Events for the Baxter family +

Impératrice d'Irlande
  • Mr. George R. Baxter, British Musician from United Kingdom who worked aboard the Empress of Ireland and died in the sinking [11]
  • Miss Annie May Baxter (1901-1914), Canadian Second Class Passenger from Toronto, Ontario, Canada who was traveling aboard the Empress of Ireland and died in the sinking [12]
Halifax Explosion
  • Ms. Jennie M. Baxter (1872-1917), Canadian resident from Dartmouth, Nova Scotia, Canada who died in the explosion [13]
HMS Hood
  • Mr. John K Baxter (b. 1922), English Petty Officer serving for the Royal Navy from Leeds, Yorkshire, England, who sailed into battle and died in the sinking [14]
HMS Prince de Galles
  • Mr. Thomas Baxter, British Stoker 1st Class, who sailed into battle on the HMS Prince of Wales and survived the sinking [15]
HMS Repulse
  • Mr. Sidney Baxter, British Able Bodied Seaman, who sailed into battle on the HMS Repulse and survived the sinking [16]
  • Mr. Cyril Baxter, British Able Bodied Seaman, who sailed into battle on the HMS Repulse and died in the sinking [16]
  • Mr. Arthur L Baxter, British Ordinary Seaman, who sailed into battle on the HMS Repulse and survived the sinking [16]
RMS Lusitania
  • Mr. William Baxter, Canadian 2nd Class passenger from Welland, Ontario, Canada, who sailed aboard the RMS Lusitania and died in the sinking [17]
  • Master William Baxter, Canadian 2nd Class passenger from Welland, Ontario, Canada, who sailed aboard the RMS Lusitania and died in the sinking [17]
  • Mrs. Annie E. Baxter, (née Ripley), Canadian 2nd Class passenger from Welland, Ontario, Canada, who sailed aboard the RMS Lusitania and survived the sinking [17]
RMS Titanic
  • Mr. Harry Ross Baxter (d. 1912), aged 51, English Third Class Steward from Southampton, Hampshire who worked aboard the RMS Titanic and died in the sinking [18]
  • Mr. Thomas Ferguson Baxter (d. 1912), aged 48, English Linen Steward from Southampton, Hampshire who worked aboard the RMS Titanic and died in the sinking and was recovered by CS Mackay-Bennett [18]
  • Mrs. Hélène Baxter, (née de Lanaudière-Chaput), aged 50, Canadian First Class passenger from Montreal, Quebec who sailed aboard the RMS Titanic and survived the sinking escaping in life boat 6 [18]
  • Mr. Quigg Edmond Baxter (d. 1912), aged 24, Canadian First Class passenger from Montreal, Quebec who sailed aboard the RMS Titanic and died in the sinking [18]

Histoires liées +

The Baxter Motto +

La devise était à l'origine un cri de guerre ou un slogan. Mottoes first began to be shown with arms in the 14th and 15th centuries, but were not in general use until the 17th century. Thus the oldest coats of arms generally do not include a motto. Mottoes seldom form part of the grant of arms: Under most heraldic authorities, a motto is an optional component of the coat of arms, and can be added to or changed at will many families have chosen not to display a motto.

Devise: Vincit veritas
Traduction de devise : Truth conquers.


H. A. Baxter SP-2285 - History

Clan/Family Histories
- Baxter

This is an occupational name derived from the Old English word "baecestre" meaning a female baker and later Middle English "bakstere" which was applied to both male and female bakers. In early Latin charters the name is rendered as "pistor" - the Latin word for baker. In that form the name is found as early as the 12th century.

Baxters are found all across Scotland but those in the west are generally regarded as dependents of the Clan Macmillan .

In Fife, they were a prominent family in their own right and witnessed important documents in the 13th century. Between 1200 and 1240 a Reginald Baxtar witnessed a gift of a church of Wemyss in Fife. The name is still found frequently in Fife and the Baxters of Earlshall in northern Fife lived in a baronial castle there. Kilmaron Castle was a mansion built for a Baxter family near Cupar in Fife, around 1820.

In 1296 Geffrei le Baxtere of Lossithe in Forfar took an oath of allegiance to the king. Baxter was (and is) a common name in Angus as Forfar was at one time a royal residence and the first Baxters there may well have been royal bakers.

The Baxters of Kincaldrum were the first to bring power-weaving to the City of Dundee. They prospered as a result and gifted Baxter Park to the city. They endowed a college which eventually became the University of Dundee.

In more modern times, the Baxter family in Fochabers on the river Spey in Morayshire have built a successful business creating quality soups and produce from local suppliers. And Stanley Baxter has had a long career as an actor and comedian.

The Baxter clan motto is "Vincit veritas" which means "Truth prevails".

MacBaxter is regarded as a sept (sub-branch) of the McMillan clan.


Baxter Bank Building

Horace Henry Baxter first came to Rutland in 1854. Already a successful industrialist, he made an immediate impact on social, political and business life in the town.

During the Civil War, H. H. Baxter was a consistent supporter of the Vermont and Rutland troops, both financially and via his own time and efforts. He provided funding for uniforms and supplies for the troops, and paid for bounties for new enlistees. He served as the Vermont delegate to the Peace Commission in Washington, D. C. (1861), and served as the Adjutant and Inspector General of Vermont from 1859 - 1861.

Baxter founded the Baxter Bank, and erected the first Baxter Bank headquarters building (1871). The present-day structure is the result of a massive renovation which took place in 1928-1930. Although this was almost a complete rebuild, parts of the original building remain in the structure today.

Learn more about H. H. Baxter at the Fairgrounds stop, or in our Quarterly.

Return to the Walking Tour home page.

Baxter Bank Building (early 1870s) Baxter Bank Building (2017)


Voir la vidéo: Into Baxter (Août 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos