Nouveau

Chèvres incrustées de coquillages d'Ur

Chèvres incrustées de coquillages d'Ur


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Significations du fétiche zuni

Les Indiens d'Amérique ont utilisé des fétiches tout au long de l'histoire enregistrée. On pense que les fétiches détiennent des pouvoirs magiques et protègent le propriétaire ou les artisans de divers problèmes d'esprit ou de corps. Certains croient que leurs pouvoirs mystiques peuvent même protéger contre les problèmes de l'univers. On pense également que les soins qu'un fétiche reçoit sont directement proportionnels à la protection qu'il fournira. Les Indiens croient que les fétiches doivent être correctement soignés. Ils reçoivent des offrandes de semoule de maïs et sont conservés dans des pots ou des sachets fétiches spéciaux incrustés de turquoise. Souvent, les fétiches sont ornés de turquoise, de pointes de flèches et de plumes. Ce sont des offrandes au fétiche pour des cadeaux reçus ou anticipés. Les Indiens Zuni croient aux six fétiches cardinaux gardiens. Chaque fétiche gardien garde l'une des six directions : le puma est le gardien du nord, le blaireau garde le sud, l'ours défend l'ouest et le loup est le gardien de l'est. La taupe est la gardienne de la Terre intérieure et l'aigle est la gardienne du Ciel. Les fétiches vendus aujourd'hui sont plus correctement appelés sculptures, car ils n'ont pas été bénis par un homme-médecine. Les vrais fétiches ne sont pas commercialisés.


Types de Netsuke


Exemples de katabori netsuke

kataborinetsuke ou "sculpture netsuke" - c'est le type de netsuke le plus courant. Ce sont des figures tridimensionnelles compactes sculptées «en rond» et mesurent généralement environ un à trois pouces de haut.

anaborinetsuke ou "creux netsuke" - un sous-ensemble de katabori qui sont taillés pour un centre creux. Les palourdes sont le plus souvent les motifs de ce type de netsuke. Des scènes élaborées peuvent comprendre l'intérieur.

manjunetsuke ou "manju netsuke"- un épais, plat, rond netsuke, avec une sculpture généralement en relief, parfois composée de deux moitiés d'ivoire. En forme de manju, une confiserie japonaise.


Avant et arrière d'un manju netsuke

Ryusa Netsuke

ryusanetsuke - en forme de manju, mais sculpté comme de la dentelle, de sorte que la lumière soit transmise à travers l'article.

kagamibutanetsuke ou "couvercle miroir netsuke" - en forme de manju, mais avec un disque de métal servant de couvercle à un bol peu profond, généralement en ivoire ou parfois en bois. Le couvercle est souvent très décoré avec une grande variété de techniques métallurgiques.

sashinetsuke - une forme allongée de katabori, littéralement "poignarder" netsuke, de longueur similaire aux bâtons et gourdes utilisés comme improvisé netsuke avant que les pièces sculptées ne soient produites. Ils mesurent environ six pouces de long.

Obi-hasami - un autre allongé netsuke avec un haut et un bas incurvés. Il se trouve derrière le obi avec les extrémités à crochets visibles au-dessus et au-dessous du châssis.

mennetsuke ou "masque netsuke" - la plus grande catégorie après katabori, il s'agissait souvent d'imitations de taille réelle Non, Bugaku ou Kyogen masques, et partagent des caractéristiques en commun avec les deux katabori et manju/kagambuta.

Truc Netsuke

karakurinetsuke ou "astuce/mécanisme netsuke" - tout netsuke qui a des pièces mobiles ou des surprises cachées.

Tous les netsuke ne sont-ils pas en ivoire ?

Non, c'est une erreur courante. Peut-être seulement la moitié de tous netsuke sont en ivoire. Netsuke-shi (netsuke sculpteurs) ont utilisé les matériaux disponibles. Principalement des artistes situés à Osaka, Kyoto et Edo (Tokyo) avaient accès à l'ivoire autrefois. Les artistes en dehors de ces centres de population utilisaient principalement du bois de buis ou de cerisier, qu'ils teintaient et poliraient. Cependant, presque tous les matériaux imaginables ont été utilisés, y compris près de 100 types de bois, dents d'épaulard, défense de narval et de morse (ivoire marin), défense de sanglier, ambre, bois de cerf, poterie, bambou, corail, etc. Voici une brève liste et des descriptions de certains de ces matériaux.

Des matériaux inhabituels utilisés dans netsuke:

Ivoire de calao: Parmi les nombreuses variétés de calao, seul le calao casqué (Buceros vigil ou Rhinoplax vigil) fournit une substance semblable à l'ivoire. Il s'agit d'une substance dense trouvée dans le casque solide poussant au-dessus de la mandibule supérieure (le front de l'oiseau). Structurellement, ce n'est pas de l'ivoire, de la corne ou de l'os, mais on l'appelle ivoire depuis de nombreux siècles. Il est plus doux que l'ivoire véritable et de couleur jaune crème, devenant rouge sur le dessus et les côtés. Cette fonction peut être utilisée pour les faits saillants dans une sculpture.

Umimatsu: La traduction littérale est « seapine ». C'est en fait une espèce de corail noir avec une texture dense, des anneaux de croissance concentriques et des inclusions de couleur ambre ou rougeâtre dans le matériau autrement brun-noir. Le vrai corail, cependant, est une substance calcaire dure sécrétée par les polypes marins pour l'habitation. Umimatsu, d'autre part, est une colonie d'organismes marins antipathaires kératiniques. En tant que matériau, il est plus acceptable pour les collectionneurs que pour les sculpteurs car il était susceptible de se fissurer, de s'effriter ou de s'écailler. Les sculpteurs trouvent qu'il est risqué de sculpter des détails et des effets subtils.
Umimatsu a également été utilisé comme incrustations pour les yeux, les boutons, etc.

Umoregi: Il existe plusieurs définitions, certaines contradictoires. On l'a appelé bois partiellement fossilisé, ayant l'aspect général de l'ébène mais ne présentant aucun grain. Aussi souvent appelé bois fossilisé, umorégi n'est pas à proprement parler un bois, mais un "jet" (une variété de lignite), que l'on confond souvent avec l'ébène en apparence. C'est une matière brillante qui prend un excellent poli mais qui a tendance à se fendre. Umoregi-zaiku est un bois pétrifié formé lorsque des cèdres et des pins de l'âge tertiaire (il y a 5 millions d'années) ont été enfouis sous terre puis carbonisés. Les couches de terre où Umoregi-zaiku peut être trouvé sous les sections Aobayama et Yagiyama de Sendai, au Japon. Les pièces fabriquées à partir de ce matériau sont généralement brun très foncé avec le doux lustre de la laque.

Défense de morse: Le morse a deux grandes défenses (canines allongées) faisant saillie vers le bas à partir de la mâchoire supérieure. Ces défenses, atteignant souvent deux pieds de long, ont été largement sculptées en ivoire pendant des siècles dans de nombreux pays et en particulier au Japon. Les sculptures de défenses de morse sont généralement faciles à identifier, car une grande partie de l'intérieur de la dent est remplie d'une substance tachetée, presque translucide, plus dure et plus résistante à la sculpture que le reste de la dent. Manju, surtout ryusa manju, montrent invariablement ce matériau translucide sur les bords opposés de la netsuke.

Dent de baleine: Le cachalot a des dents sur toute la longueur de son énorme mâchoire inférieure. Ceux du milieu ont tendance à être les plus grands, atteignant souvent une longueur de plus de six à huit pouces. Souvent utilisé ailleurs par les sculpteurs de scrimshaw, une grande dent pourrait être utilisée pour produire plusieurs netsuke.

Os de baleine: Tous les os sont creux, la cavité étant remplie d'un matériau spongieux. Des coupes à travers certains os montrent un motif de trous minuscules ressemblant à des points sombres. Dans le sens de la longueur, un tel os présente de nombreux canaux étroits qui semblent être des lignes sombres de longueurs variables. Poli, l'os est plus opaque et moins brillant que l'ivoire.

Les dents: Une variété d'autres dents sont utilisées pour netsuke, y compris : le sanglier, l'ours et même le tigre.

Noix de tagua: La noix du palmier ivoire (Phytelephas aequatorialis), souvent appelée ivoire végétal. Une partie de la coque de la noix reste parfois sur netsuke sculptures. Bien que souvent confondus ou vendus à tort comme de l'ivoire d'éléphant, les articles fabriqués à partir de noix de deux à trois pouces n'ont aucune des stries communes à l'ivoire animal, et parfois la chair de noix semblable à l'ivoire a une teinte jaune clair sous une noix de coco rugueuse -revêtement extérieur en forme de coquille. La noix est très dure lorsqu'elle est sèche, mais se transforme facilement en objets artistiques lorsqu'elle est mouillée.

noyer (kurumi) : La chair de la noix a été retirée par divers moyens, l'un étant l'insertion d'un petit ver dans un trou de la noix pour consommer la viande. Ensuite, des motifs élaborés pouvaient être sculptés dans la coque et le cordon inséré. Le sculpteur supprimait souvent toutes les caractéristiques de surface normales de l'écrou et creusait la surface par endroits pour créer un effet de treillis. Une fois sculpté, le netsuke résultant était poli et laqué.

Bambou: Le bambou Iyo est parfois utilisé pour netsuke. Bambou netsuke sont sculptés dans un morceau de tige ou de racine. Les sculptures rondes sont généralement réalisées à partir de la partie souterraine de la tige de la plante, la petite zone presque solide qui se connecte au rhizome rampant sous le sol. Bambou netsuke ne sont pas couramment rencontrés. De temps en temps, on rencontre un netsuke fabriqué à partir de racine de bambou qui peut révéler la merveilleuse texture du matériau.

Tous les netsuke sont-ils signés ?

Non, il y a beaucoup de non signés netsuke. En fait, certains des netsuke considérés par de nombreux experts comme parmi les plus grands ne sont pas signés. Parmi eux se trouvent les netsuke fréquemment appelé le Meinertzhagen Kirin après son premier propriétaire occidental officiel, et un célèbre ivoire netsuke représentant une Ama (plongée japonaise) et un calmar. Certains collectionneurs préfèrent les œuvres non signées, car ils évitent la controverse de savoir si l'œuvre est d'un artiste célèbre, d'un élève ou d'un disciple ultérieur de cet artiste, ou simplement d'une copie.

Où puis-je voir netsuke ?

Un certain nombre de musées à travers le monde ont netsuke collectes. Certaines des plus belles collections peuvent être vues au Los Angeles County Museum of Art (LACMA), au Museum of Fine Arts de Boston, au National Art Museum de Tokyo, au British Museum et aux Victoria and Albert Museums de Londres.

Aux États-Unis, le LACMA présente une exposition permanente de 150 netsuke de la collection Raymond et Frances Bushell. Il y a un total de 600 netsuke dans la collection, qui font régulièrement l'objet d'une rotation dans l'exposition.

Le British Museum de Londres présente également une exposition permanente de netsuke de la collection A.H. Grundy.

De nombreux autres musées, dont le Metropolitan Museum de New York, le Louvre à Paris, l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, ont netsuke collections, mais ils n'en exposent généralement que quelques-uns à la fois.

Malheureusement, en raison de la petite taille de netsuke, leur affichage pour le public est toujours un défi et n'est donc pas fait souvent. De plus, en raison d'une reconnaissance relativement tardive de netsuke en tant que forme d'art, la plupart des collections du musée ont été constituées sur la base d'un certain nombre d'importantes collections privées de l'époque, et peuvent donc être limitées en taille et en portée par les goûts personnels des propriétaires d'origine.

Certains croient que le meilleur netsuke des chefs-d'œuvre sont encore dans des collections privées. Heureusement, certaines de ces collections importantes sont périodiquement mises à la disposition des membres de l'INS pour être consultées et traitées par leurs généreux propriétaires. Aussi, en raison du nombre important de netsuke changeant périodiquement de propriétaire lors de grandes ventes aux enchères d'œuvres d'art, telles que Bonham's, Christie's et dans le passé Sotheby's, un grand nombre d'images avec les prix de vente correspondants sont accessibles via leurs archives électroniques.

Aux États-Unis, le Los Angeles County Museum of Art présente une exposition permanente de 150 netsuke de la collection Raymond et Frances Bushell. Il y a un total de 600 netsuke dans la collection, qui font régulièrement l'objet d'une rotation dans l'exposition. De nombreux musées américains ont netsuke collections, mais elles n'en exposent généralement que quelques-unes à la fois. Le British Museum de Londres présente également une exposition permanente de netsuke de la collection A.H. Grundy. Veuillez cliquer ici pour visiter notre page des musées pour plus de liens.

Quels sont les meilleurs livres sur netsuke ?

Aujourd'hui, il existe une multitude de bons livres, avec de belles illustrations, sur netsuke. Deux bons ouvrages pour débutants, tous deux de Raymond Bushell, sont An Introduction to Netsuke et le monde merveilleux de Netsuke. Deux volumes, qui offrent un aperçu complet de netsuke, sommes Netsuke par Neil K. Davey et les collectionneurs Netsuke aussi par Bushell. Raymond Bushell a également adapté l'ouvrage le plus élémentaire en japonais sur netsuke, Les Netsuke Manuel de Ueda Reikichi. Enfin, pour les collectionneurs intéressés par la lecture de signatures, il existe Netsuke et Inro Artistes et comment lire leurs signatures par George Lazarnick. Les collectionneurs sérieux ont toujours de vastes bibliothèques qui comprennent également des catalogues d'expositions spéciales de marchands, de musées et de ventes aux enchères. Le forum sur ce site Web de l'INS comprend également des recommandations de livres en tant que sujet dédié qui est ajouté périodiquement.

Où puis-je acheter des livres sur netsuke ?

Où puis-je acheter netsuke ?

Marchands d'art : Un groupe spécial de marchands d'art et d'antiquités asiatiques qui se concentrent particulièrement sur netsuke et sagemono font partie des membres de l'International Netsuke Society. Beaucoup d'entre eux exposent aux conventions de l'International Netsuke Society.

Ventes aux enchères : Deux des plus grandes maisons de vente aux enchères au monde, Christie's et Bonhams, organisent régulièrement des ventes aux enchères d'art japonais, mettant souvent en vedette des netsuke, à Londres, New York et San Francisco. Il existe également une variété de petites maisons de vente aux enchères aux États-Unis et en Europe qui organisent des ventes aux enchères d'art asiatique, dont beaucoup avec netsuke, au moins une fois par an. Veuillez cliquer ici pour une liste des maisons de vente aux enchères.

Existe-t-il de faux netsuke ?

En raison de la possibilité de recouvrer netsuke il y a beaucoup de contrefaçons (ou "netsuke-comme des sculptures ») disponibles sur le marché. Beaucoup de ces objets peuvent clairement être considérés comme des objets modernes fabriqués en série par un œil averti, tandis que d'autres sont plus difficiles à discerner comme des faux. Copies modernes brutes, fréquemment appelées « Hong Kong » netsuke, en ivoire ou en plastique, peut être vendu jusqu'à quelques centaines de dollars dans les boutiques de souvenirs et les centres commerciaux d'antiquités. Il existe également de bonnes copies modernes d'œuvres des XVIIIe et XIXe siècles, destinées à la fraude et vendues pour des milliers de dollars. Enfin, il existe des copies du XIXe siècle d'œuvres antérieures qui ont été sculptées par les Japonais pour répondre à la demande des collectionneurs européens. Ce sont d'excellentes œuvres d'art, mais la différence de valeur entre ces copies et les pièces originales peut être d'un facteur dix ou plus.

Type touristique de faible qualité netsuke, mieux appelé netsuke-comme des sculptures, ont souvent des gribouillis insignifiants sculptés pour apparaître comme des signatures légitimes ou un nom à consonance japonaise dicté par l'usine où produit. Certaines de ces sculptures utilisent en fait de mauvaises reproductions d'artistes célèbres. moi (signatures) dans le but d'améliorer leur valeur.

Souvent, une évaluation d'experts en art est nécessaire pour reconnaître la différence entre les meilleurs contrefaçons et les pièces authentiques. Par conséquent, nous recommandons aux nouveaux collectionneurs de se renseigner auprès des maisons de vente aux enchères et des marchands expérimentés dans le traitement netsuke. Le Forum de ce site est également un excellent endroit pour commencer sa formation, ainsi que l'acquisition de quelques bons livres. Rejoindre l'International Netsuke Society permet à une personne d'assister à des conventions et d'interagir avec d'autres collectionneurs au niveau local pour des discussions pratiques avec certaines des plus grandes autorités mondiales.

Les Japonais ne possèdent-ils pas tous les grands netsuke ?

Non, en fait, la plupart des plus grandes collections actuelles se trouvent en dehors du Japon. Netsuke ont été exportés du Japon en grand nombre à partir du dernier quart du 19e siècle. Avec la restauration Meiji en 1868, la robe occidentale a été adoptée au Japon et netsuke perdu leur raison d'être. De très grandes collections ont été constituées en Angleterre, en France et aux États-Unis. Aujourd'hui, bon nombre des meilleures collections se trouvent encore en Europe et aux États-Unis, soit dans des mains privées, soit dans des musées.

Quels sont les facteurs impliqués lors de l'achat de netsuke ?

Authenticité
Déterminer l'authenticité n'est pas si facile. La signature est peut-être la partie la plus facile à falsifier de toute la sculpture, mais même les signes de l'âge ont été falsifiés avec succès par certains sculpteurs à tout moment. Comme pour la plupart des autres formes d'art, tout ce qu'il faut pour déterminer l'authenticité est de pouvoir identifier et faire correspondre avec précision l'âge, le style, l'école, la signature, le matériau, même le trait et le talent artistique des différents netsuke. Cela prend des années d'études approfondies et de manipulation de milliers d'authentiques netsuke maîtriser.

Artistique/Compétence de l'artiste
Affichage d'un grand nombre de netsuke nous montre un large éventail de compétences des artistes qui les ont produits. Des œuvres « folk art » les plus simples aux œuvres de Michel-Ange du netsuke monde, nous voyons tous les niveaux de talent. Certains collectionneurs recherchent ces artistes qui ont fait des sculptures très simples, d'autres complexes et minutieusement détaillés. On peut trouver de la beauté dans les deux et la compétence qu'un sculpteur particulier apporte à chaque extrémité de ce spectre est toujours sujette à débat. Cependant, les collectionneurs avancés s'accordent généralement au moins sur les mérites relatifs d'une sculpture.

État
Il y a beaucoup de désaccord sur l'importance de l'usure, des éclats, des fissures d'âge et de la restauration. Il ne fait aucun doute que les dommages affectent la valeur d'un netsuke, mais leur ampleur dépend de l'âge et de la rareté, entre autres facteurs. Netsuke devraient montrer des signes d'usure, mais l'usure d'un netsuke ne doit pas être avancé au point de dévaloriser la pièce. La plupart des collectionneurs conviendront que les fissures, les éclats mineurs, les érosions de surface, les petites réparations et les petits défauts similaires sont acceptables en relation directe avec l'âge du netsuke.

Artistes/écoles de sculpteurs spécifiques
Les noms Tomotada, Okatomo, Toyomasa, Tomiharu, Kaigyokusai, Kokusai et Morita Soko sont familiers aux collectionneurs et sont des artistes très recherchés. Les élèves de ces artistes de premier plan, leurs «écoles» d'adeptes et les sculpteurs ultérieurs qui ont travaillé dans leur style peuvent être collectionnés par ceux qui ne peuvent pas se permettre des pièces de haut niveau. Les collectionneurs chevronnés peuvent différencier les styles/lieux de netsuke production telles que Kyoto, Osaka, Asakusa, Tokyo, Iwami, Hida et d'autres. Ils peuvent même « attribuer » un netsuke à un artiste connu.

Rareté/Sujet
Certains sujets sont rarement rencontrés dans netsuke et donc plus souhaitable. Tel est le cas de la bête mythique appelée un Bakou (qui mange de mauvais rêves). D'autres, comme l'écureuil, même s'ils ne sont pas vus souvent, ne semblent pas susciter le même intérêt. Certains collectionneurs se spécialisent dans la collection d'animaux, de légendes ou de sujets mythiques, etc. Ils peuvent être prêts à payer plus pour combler un vide dans leur collection ou acquérir un bel exemplaire d'un sujet qu'ils apprécient.

Prix
Prix ​​de netsuke varient considérablement de quelques centaines à des centaines de milliers de dollars américains. Les prix les plus élevés sont souvent liés à quelques artistes bien connus. Comme pour la plupart des autres objets d'art, la valeur d'un netsuke repose sur une combinaison de facteurs intrinsèques et extrinsèques. En général, l'existence d'une signature, à moins que son authenticité ne soit prouvée à une poignée des maîtres sculpteurs les plus célèbres, n'a pas beaucoup d'influence sur la valeur. Le matériel non plus. Ce qui compte le plus, c'est la qualité de la sculpture, l'originalité, la rareté et son attrait artistique. En fin de compte, la beauté est dans l'œil du spectateur et lorsque deux acheteurs consentants se réunissent dans la salle des ventes, parfois le ciel est la limite.

(Merci au Dr Vlad Bykoriz pour la mise à jour de cette FAQ pour l'International Netsuke Society)


Chèvres incrustées de coquillages d'Ur - Histoire

Dans la première partie, j'ai donné un bref historique du développement de l'industrie britannique de l'argenture aux XVIIIe et XIXe siècles. Maintenant, je voudrais offrir quelques conseils sur la façon de déterminer si un objet donné est en argent, Old Sheffield Plate ou silverplate.

En Angleterre argent a été marqué d'une manière ou d'une autre depuis le XIIe siècle, date à laquelle il a été réglementé pour la première fois par le Parlement. Les marques permettaient de retracer le fabricant et le lieu de fabrication. Cela a aidé à protéger le consommateur, car s'il était déterminé que l'objet en argent n'était pas suffisamment pur pour être marqué comme de l'argent, le coupable pouvait être trouvé et une punition pouvait être infligée. Les objets en argent fabriqués avant 1700 étant assez rares, je limiterai mes commentaires à ceux réalisés après cette date.

En 1719, le Parlement a établi la norme de pureté pour l'argent sterling et a institué une marque indiquant qu'un article est d'une pureté suffisante pour être considéré comme sterling. Cette norme signifie qu'un article est fait de 92,5% d'argent pur. La marque est un Lion Passant-l'image d'un lion marchant, tourné vers la gauche. Vous pouvez être sûr qu'un objet portant cette marque est anglais argent sterling fait après 1719.

En plus du Lion Passant, il y a autres marques qui donnent plus d'informations sur l'objet en argent sterling. Il y a un marque qui vous dira en quoi ville où il a été analysé (c'est-à-dire sa pureté mesuré): par ex. Londres, Birmingham, Chester, Sheffield, Dublin, Edimbourg, etc. Il existe un autre marque – généralement le tête de souverain – qui certifiera que les droits ont été payés sur la pièce. Un autre marque donnera le année que l'article a été testé (généralement l'année de sa fabrication) - ce sont des lettres dans un dispositif de bouclier. Chaque année est représentée par une lettre différente de l'alphabet. Les forme du bouclier a changé au fil du temps type de visage de la lettre a changé au fil du temps si la lettre était en majuscule ou pas changé au fil du temps. Tous ces détails permettent de déterminer la date de fabrication. Ensuite, il y a marques de fabricants, généralement uniquement des lettres qui permettront d'identifier le fabricant. Voir la figure 1.

Figure 1. Marques en argent sterling (de gauche à droite)
F&S: Maker’s Mark (Fattorini & Sons)
Couronne : Marque pour la ville de Sheffield
Lion Passant : Certifie la pureté de l'argent sterling
Lettre “o” : Année (1906)

.
Si vous regardez un morceau d'argent anglais et que vous vous demandez s'il est en argent sterling ou s'il est plaqué, c'est facile : s'il a le Lion Passant, il est sterling s'il n'a pas le Lion Passant, il ne l'est pas. S'il s'agit d'argent sterling anglais, vous devriez être en mesure de déterminer l'année de sa fabrication, dans quelle ville il a été analysé, vous pourrez probablement également déterminer qui est le fabricant, bien que ces listes soient loin d'être complètes. Voir la figure 2.

/> Fig. 2. Tiré du livre des marques de Bradbury
Lion Passant – indiquant le symbole d'ancre en argent sterling – pour Birmingham Assay Office Queen Victoria’s Head, puis une lettre qui indique l'année de certification

Pour déterminer si une pièce est Old Sheffield Plate ou silverplate, il existe de nombreux indices. Si une pièce a EPNS (Galvanoplastie Argent nickel) ou EP (plaque électrolytique) marqué dessus, alors c'est définitivement plat en argent. S'il y a une marque de fabricant dessus, le fabricant peut être identifié en consultant un bon livre de marques. Trouver argentiers un de ces bons livres de référence est : Sheffield & Birmingham Victorian Electroplaters Book of Marks, Andrea De Giovanni, 1991. Pour l'argent sterling et les Old Sheffield Marks :, Guide des marques d'origine sur les plaques d'argent britanniques et irlandaises et les anciennes marques des fabricants de plaques de Sheffield, par Frederick Bradbury, 1968 est une bonne source. Il y avait un nombre incalculable de plateurs d'argent au 19ème siècle et une grande partie des informations sur les plus petits fabricants ont été perdues. Les listes de ces livres de notes sont au mieux incomplètes, mais elles fournissent un point de départ très utile. De nombreuses usines ont changé leur marque au fil du temps, il est donc possible de dater approximativement une pièce par la marque elle-même. Figure 3. Dans le cas d'un fabricant, Elkington, leurs pièces étaient si complètement marquées que vous saurez en quelle année l'article a été fabriqué, mais cela est inhabituel pour les plateurs d'argent.

/> Fig. 3 Exemple de marques Silverplate (de gauche à droite)
EP : galvanoplastie
J D & S (4 marques) : James Dixon & Sons-cette marque a été utilisée à partir de 1879
Symbole de corne : Marque de James Dixon and Sons qui a été ajoutée en 1886 à la marque JD&S.
Le 2446 est un numéro utilisé par James Dixon & Sons et ne se rapporte pas à notre discussion

La plupart des anciennes plaques de Sheffield ne sont pas marquées, mais une grande partie de l'argenterie n'est pas non plus marquée, donc l'absence de tout marquage n'est pas définitive. La plupart de ce qui est généralement disponible sur le marché aujourd'hui est en métal argenté, mais les marchandises plaquées Old Sheffield sont toujours là. Depuis Ancienne assiette Sheffield est fait comme un sandwich avec de l'argent comme pain et du cuivre comme garniture, cherchez des indices sur les bords. Si lorsque vous retournez un morceau, il y a un fil protubérance d'argent sur la face inférieure du bord, il s'agit alors d'une plaque Old Sheffield (voir la figure 4). Si c'est absolument lisse, alors c'est du métal argenté. S'il y a un témoin couture où deux extrémités ont été assemblées (souvent du cuivre transparaît à ce joint), alors vous avez Old Sheffield Plate (voir Figure 5).

Fig. 4 Old Sheffield Plate montrant la crête sur le dessous du plateau. Si c'était de l'argenterie, ce serait lisse.

/> Fig. 5. Couture sur un vieux sous-verre à vin Sheffield

Si vous regardez une pièce qui est paraphée ou qui a les armoiries du propriétaire gravées sur le devant de l'objet, vous pourriez voir un cercle pâle, généralement rond, qui entoure la gravure. Cela indique généralement que la pièce est Old Sheffield Plate et un cercle en argent sterling était incrusté dans ça. Cela a été fait pour que le graveur n'ait pas à se soucier de traverser la couche d'argent et de heurter le noyau de cuivre lors de la gravure des armoiries (voir les figures 6 et 7).

/> Fig. 6. Ancienne plaque de Sheffield avec incrustation d'argent sterling pour accueillir des initiales ou un blason. L'orange est du cuivre qui transparaît maintenant à mesure que l'argent s'use. Le cercle sterling incrusté au centre ne montre aucune usure.

Fig. 7. Halo Old Sheffield Plate autour des initiales qui désigne le bord de l'incrustation en argent sterling

Une autre remarque concernant le marquage : ces marques sont assez petites et peuvent être difficiles à trouver. Parfois, ils sont au dos d'un article, mais parfois sur le devant ou sur un bord. Il peut être difficile de lire les marques lorsqu'elles s'usent avec le temps avec le polissage. Dans d'autres cas, lors du replaquage, les détails des marques sont complètement perdus. Bien que cela puisse être assez difficile, il est gratifiant de pouvoir attribuer le nom d'un fabricant à un bel objet et ainsi de situer l'objet dans le flux global de la conception et de l'artisanat des beaux-arts.


Marché agricole

La famille Bishop représente la belle tradition de la culture et de la vente de fruits et légumes indigènes de la plus haute qualité. Nous avons tout pour vos repas et réunions de famille économiques, des vins, soupes, salades, légumes et fruits aux plats préparés, y compris les plateaux de nos plats les plus populaires ! N'oubliez pas le cidre, les viandes et bien sûr les tartes ! Notre Farm Market, Winery and Bakery est ouvert toute l'année et idéalement situé à Guilford, CT, près de la sortie 57 de l'I-95 (obtenir les directions). Faites plaisir à vos amis et à votre famille avec notre variété de cadeaux de ferme et notre sélection de paniers de fruits. Venez voir nos lamas, alpagas et chèvres aussi!


Histoire

Pendant une centaine d'années, des années 1820 aux années 1920, la gomme laque a été le principal apprêt utilisé (pour tous les manteaux) par tous les petits magasins et usines. Dans les années 1920, la gomme laque a été remplacée dans les usines par la laque pour deux raisons principales : la résine de gomme laque (provenant des sécrétions d'insectes) est un produit de base dont le prix augmentait à mesure que la demande augmentait, tandis que la laque baissait en prix et le diluant pour laque (un mélange de solvants) rend la laque beaucoup plus polyvalente dans différentes conditions météorologiques.

La gomme laque a continué à être utilisée par les peintres et les finisseurs travaillant à l'intérieur des bâtiments et par les amateurs jusqu'aux années 1960. Puis trois choses se sont produites qui ont presque totalement mis fin à la gomme laque étant considérée comme une finition complète :

  • Le polyuréthane à base d'huile est devenu disponible. Il a été commercialisé à l'origine comme un fini de sol « Cno-wax” », ce qui signifie qu'il était suffisamment durable pour résister aux rayures sans être ciré (comme cela était nécessaire avec la gomme laque). Au fil des ans, le polyuréthane est devenu le fini essuyé et brossé le plus populaire pour tout.
  • Homer Formby a commencé à commercialiser du vernis d'essuyage (vernis dilué à environ la moitié avec de l'essence minérale) sous forme d'huile à travers des infopublicités télévisées et des apparitions dans des centres commerciaux et des clubs d'antiquités. Il a fait un travail magistral, créant un grand marché pour sa finition ainsi que pour d'autres marques.
  • Les magazines de menuiserie ont commencé à promouvoir l'huile danoise (un mélange d'huile de lin et de vernis) comme une finition facile à utiliser qui protégeait le bois de l'intérieur. La finition est devenue très populaire auprès des amateurs et de certains professionnels. #x2014 menuisiers.

La gomme laque est beaucoup plus difficile à utiliser (voir ci-dessous) que ces trois finitions, elle a donc presque disparu en tant que finition sauf dans quelques marchés de niche tels que le polissage français et les reproductions artisanales de meubles anciens.

Les entreprises fournissant de la gomme laque prête à l'emploi ont disparu les unes après les autres jusqu'à ce qu'il ne reste plus que Zinsser. Voyant son marché disparaître, Zinsser (Bulls Eye), avec l'aide de quelques écrivains ébénistes, a transformé la gomme laque en scellant, introduisant même une variété déparaffinée (SealCoat) qui a été commercialisée pour une utilisation sous polyuréthane.

Mais ici, nous revenons à la question centrale : pourquoi ne pas utiliser le polyuréthane lui-même comme scellant ? Il scelle parfaitement le bois. Pourquoi utiliser de la gomme laque sous plusieurs couches de polyuréthane — ou sous toute autre finition ? La réponse est de résoudre un problème.

La gomme laque a de merveilleuses propriétés de blocage, meilleures que toute autre finition. Il bloque extrêmement bien la contamination par le silicone, qui provoque des yeux de poisson, des odeurs (par exemple, de la fumée ou de l'urine animale) et de la cire résiduelle.

La gomme laque bloque également la résine des nœuds de pin et des bois exotiques très gras, ce qui peut ralentir considérablement le séchage des laques et vernis.

Mais notez que les trois premières situations sont toutes des problèmes de finition, pas des problèmes de bois neuf, et la dernière est rare pour les finisseurs professionnels.

Donc, pour presque toutes les situations de bois neuf, nous revenons à nous demander pourquoi utiliser de la gomme laque?


Autre [ modifier | modifier la source]

Pêche Aérienne[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 9 objets à récupérer dans la pêche aérienne.

Tous les animaux de compagnie[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 48 objets à collectionner pour tous les animaux de compagnie.

Camdozaal[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 10 objets à collecter pour camdozaal.

Articles
Masse barronite Tête de barronite Manche en barronite
Garde barronite Globe antique Grand livre ancien
Astroscope antique Traité antique Carcanet ancien
Marteau Imcando N / A N / A

Défi des champions [ modifier | modifier la source]

Il y a un total de 11 objets à collecter pour le défi du champion.

Articles
Parchemin de champion de guerrier de la terre Parchemin de champion goule Parchemin de champion géant
Parchemin de champion gobelin Parchemin de champion hobgobelin Parchemin de champion lutin
Parchemin de champion de Jogre Parchemin de champion des démons inférieurs Parchemin de champion squelette
Parchemin de champion zombie cape de champion N / A

Druides du Chaos[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 3 objets à récupérer auprès des anciens druides du chaos.

Oiseaux Chompy[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 19 objets à collectionner en chassant les oiseaux sauvages

Articles
poussin agité Chapeau d'oiseau Chompy (ogre archer) Chapeau d'oiseau Chompy (bowman)
Chapeau d'oiseau Chompy (ogre yeoman) Chapeau d'oiseau Chompy (yeoman) Chapeau d'oiseau Chompy (ogre tireur)
Chapeau Chompy Bird (tireur d'élite) Chapeau d'oiseau Chompy (ogre woodsman) Chapeau d'oiseau Chompy (bûcheron)
Chapeau d'oiseau Chompy (ogre forestier) Chapeau d'oiseau Chompy (forestier) Chapeau d'oiseau Chompy (ogre bowmaster)
Chapeau d'oiseau Chompy (bowmaster) Chapeau d'oiseau Chompy (expert ogre) Chapeau d'oiseau Chompy (expert)
Chapeau d'oiseau Chompy (archer dragon ogre) Chapeau d'oiseau Chompy (dragon archer) Chapeau d'oiseau Chompy (expert archer dragon ogre)
Chapeau d'oiseau Chompy (archer dragon expert) N / A N / A

Création de créature[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 7 objets à récupérer dans Creature Creation.

Articles
Flacon à thé Cartable unie Cartable vert
Cartable rouge Cartable noir Cartable en or
Sacoche runique N / A N / A

Cyclopes[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 8 objets à récupérer sur les cyclopes

Articles
Défenseur de bronze Défenseur de fer Défenseur d'acier
Défenseur noir Défenseur de mithril Défenseur acharné
Défenseur des runes Défenseur des dragons N / A

Notes de l'île fossile[modifier | modifier la source]

Il y a un total de 10 objets à collectionner à la Maison sur la Colline.

Articles
Note griffonnée Remarque partielle Note ancienne
Écritures anciennes Note expérimentale Paragraphe de texte
Note d'odeur de moisi Note griffonnée à la hâte Écriture ancienne
Note courte N / A N / A

Les expériences de Glough [ modifier | modifier la source]

Il y a un total de 6 objets à récupérer sur les gorilles démoniaques et les gorilles torturés.

Sacs à dos de singe [modifier | modifier la source]

There are a total of 6 items to collect from the Ape Atoll Agility Course.

Motherlode Mine [ edit | modifier la source]

There are a total of 6 items to collect from the Motherlode Mine.

My Notes [ edit | modifier la source]

There are a total of 26 items to collect for My notes.

Items
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page Ancient page
Ancient page Ancient page N / A

Random Events [ edit | modifier la source]

There are a total of 23 items to collect from Random events.

Revenants [ edit | modifier la source]

There are a total of 14 items to collect from revenants.

Items
Viggora's chainmace (u) Craw's bow (u) Thammaron's sceptre (u)
Amulet of avarice Bracelet of ethereum (uncharged) Ancient crystal
Ancient relic Ancient effigy Ancient medallion
Ancient statuette Ancient totem Ancient emblem
Revenant cave teleport Revenant ether N / A

Rooftop Agility [ edit | modifier la source]

There are a total of 7 items to collect from Rooftop Agility.

Items
Mark of grace Graceful hood Graceful cape
Graceful top Graceful legs Graceful gloves
Graceful boots N / A N / A

Shayzien Armour [ edit | modifier la source]

There are a total of 25 pieces of armour to collect from the Shayzien Combat Ring.

Items
Shayzien gloves (1) Shayzien boots (1) Shayzien helm (1)
Shayzien greaves (1) Shayzien platebody (1) Shayzien gloves (2)
Shayzien boots (2) Shayzien helm (2) Shayzien greaves (2)
Shayzien platebody (2) Shayzien gloves (3) Shayzien boots (3)
Shayzien helm (3) Shayzien greaves (3) Shayzien platebody (3)
Shayzien gloves (4) Shayzien boots (4) Shayzien helm (4)
Shayzien greaves (4) Shayzien platebody (4) Shayzien gloves (5)
Shayzien boots (5) Shayzien helm (5) Shayzien greaves (5)
Shayzien platebody (5) N / A N / A

Shooting Stars [ edit | modifier la source]

There are a total of 2 items to collect from Dusuri's Star Shop.

Skilling Pets [ edit | modifier la source]

There are a total of 8 skilling pets to collect.

Items
Héron Rock golem Castor
Baby chinchompa Giant squirrel Tangleroot
Rocky Rift guardian N / A

Slayer [ edit | modifier la source]

There are a total of 68 items to collect from Slayer monsters.

TzHaar [ edit | modifier la source]

There are a total of 10 items to collect from the TzHaar.

Items
Obsidian cape Toktz-ket-xil Tzhaar-ket-om
Toktz-xil-ak Toktz-xil-ek Toktz-mej-tal
Toktz-xil-ul Obsidian helmet Obsidian platebody
Obsidian platelegs N / A N / A

Miscellaneous [ edit | modifier la source]

There are a total of 50 miscellaneous items to collect.

Items
Herbi Chompy chick Dragon warhammer Big swordfish
Big shark Big bass Long bone Curved bone
Ecumenical key Pharaoh's sceptre (3) Dark totem base Dark totem middle
Dark totem top Chewed bones Dragon full helm Shield left half
Dragon metal slice Dragon metal lump Dragon limbs Dragon spear
Amulet of eternal glory Shaman mask Evil chicken head Evil chicken wings
Evil chicken legs Evil chicken feet Mining gloves Superior mining gloves
Expert mining gloves Right skull half Left skull half Top of sceptre
Bottom of sceptre Mossy key Giant key Hespori seed
Fresh crab claw Fresh crab shell Xeric's talisman (inert) Mask of ranul
Elven signet Crystal grail Enhanced crystal teleport seed Dragonstone full helm
Dragonstone platebody Dragonstone platelegs Dragonstone gauntlets Dragonstone boots
Uncut onyx Merfolk trident N / A N / A


What they wore

The earliest evidence of civilization in Mesopotamia is identified as Sumerian. Early Sumerian men typically wore waist strings or small loincloths that provided barely any coverage. However, later the wraparound skirt was introduced, which hung to the knee or lower and was held up by a thick, rounded belt that tied in the back. These skirts were typically decorated with fringe or pieces of fabric cut in a petal shape. All classes of men seem to have worn these skirts. Early Sumerian women seem to have worn only a shawl wrapped around their bodies. These shawls were often decorated with simple border patterns or allover patterns. Later Sumerian women typically wore sewn outfits covered with tiers of fringe. These included skirts much like those worn by men and shawls or tops that were also fringed. By the end of Sumerian rule around 2000 avant notre ère both men and women wore skirts and shawls.

There is less evidence about what men and women wore during Babylonian rule from 1894 to 1595 avant notre ère The scant evidence available suggests that Babylonians wore skirts and shawls very similar to the Sumerians, although some men during Babylonian rule did wear loin skirts with a hemline that slanted from the upper knee in the front to the calf in the back. Evidence does suggest that the fringe on garments became more elaborate during this time. One painting discovered shows a king wearing a skirt with tiered fringe that is alternately colored red, gray, gold, and white. No evidence of female attire exists except for what was depicted in renditions of goddesses. Goddesses were shown wearing sleeved dresses with fitted bodices, V necks, and straight skirts.

The Assyrians, who ruled from 1380 to 612 avant notre ère , continued to wear fringed garments. Both men and women wrapped fringed shawls over their shoulders and around their waists to cover themselves from their shoulders to nearly their ankles. These were held in place by belts. Around 1000 avant notre ère Assyrian men began wearing belted knee-length tunics with short sleeves. Men of high status, such as kings and military officers, also wore woolen cloaks dyed blue, red, purple, or white. After the Assyrians were conquered in 612 avant notre ère , the Persian Empire began to prosper and people in Mesopotamia adopted Persian trousers into their wardrobes.


Welcome to the Royale High Wiki

Royale High, formerly Fairies and Mermaids Winx High School, is a high school themed roleplaying game on Roblox made by callmehbob. It is set across magical realms for royalty, fairies, mermaids, and other magical creatures.

The game was first created on 4/10/2017 as Fairies and Mermaids Winx High School, and Royale High beta was first released in November 2017.

Read more about the game here, or on the Roblox Wiki.

La navigation

Community

Please contact for questions or wiki mod concerns.

0Michael105
Administrateur (not for RH questions)

Vastmine1029
Discussions Moderator (not for RH questions)

Moviesign
Fandom Wiki Manager (not for RH questions)

We are NOT affiliated with callmehbob or the development team of Royale High!


Hallmarks

Silver hallmarks in the UK date back to the medieval period and the practice of applying them as a guarantee of the purity of the precious metal represents Britain’s oldest form of consumer protection.

History of silver hallmarks

It was Edward I (1272-1307) who first passed a statute requiring all silver to be of sterling standard – a purity of 925 parts per thousand – ushering in a testing or assay system that has survived for over 700 years.

The statute made it the responsibility of the Wardens of the Goldsmiths' Guild to mark all items of sterling standard with a leopard's head stamp.

The first silver hallmarking was confined to Goldsmiths’ Hall in London but in time other assay offices were opened. Today there are still offices in Edinburgh, where hallmarking has been regulated since the 15th century, and in Birmingham and Sheffield, where assay offices were established by an Act of Parliament in 1773. Dublin’s assay office has been operating since the middle of the 17th century and silver is still marked there.

The leopard's head silver hallmark, which has been used in various forms as the symbol of the London Assay Office since hallmarking began.

Most British and Irish silver carries a number of stamps indicating not just the standard or purity mark (typically the lion passant) but also the initials of the maker, a date letter and the place of assay.

Since hallmarking began, the leopard’s head has been used in various forms to denote the London Assay Office. The Edinburgh mark is a three-turreted castle (to which a thistle was added from 1759 until 1975 when a lion rampant replace the thistle) the mark for Sheffield was a crown until 1974 when it was replaced by a rosette, while the symbol for silver made in Birmingham is an anchor.

Dublin silver is struck with a crowned harp, to which a seated figure of Hibernia was added in 1731.

Directory of Silver Hallmarks

Sequences of historical marks for the following offices can be viewed through the links below (reproduced courtesy of the British Hallmarking Council).

Regional Hallmarking Centres

Collectors will often place a premium on silver hallmarked in other regional centres which have since closed. Some of these ceased hallmarking as early as the Stuart period (the Norwich assay office identified by a crowned lion passant and a crowned rosette shut in 1701), while others such as Chester (three wheat sheaves and a sword) and Glasgow (a tree, bird, bell and fish) were still operating into the post-war era.

Silver struck with the half leopard’s head and half fleur de lys of York (closed 1856) and the crowned X or a three-turreted castle of Exeter (closed 1883) can be collectable on account of its rarity and sense of place.

Below is list of marks applied by provincial assay offices which have now ceased operating:

Chester - closed in 1962

Mark: three wheat sheaves and a sword

Exeter - closed in 1883

Marks: a crowned X or a three-turreted castle

Glasgow - closed in 1964

Mark: combined tree, bird, bell and fish

Newcastle upon Tyne - closed in 1884

Mark: three separated turrets

Norwich - closed by 1701

Mark: a crowned lion passant and a crowned rosette

York - closed in 1856

Mark: half leopard's head, half fleur de lys and later five lions passant on a cross

Scottish and Irish Provincial Silver

For many reasons town silversmiths in Ireland and Scotland seldom sent their plate to Edinburgh, Glasgow or Dublin to be assayed. Here, often for reasons of security and economy, it was prudent to operate outside the jurisdiction of the metropolitan assay houses of Dublin and Edinburgh.

Instead, they stamped the silver themselves with a maker's mark, a town mark or combinations of these and other marks.

The hallmark of the Limerick silversmith Joseph Johns. Image courtesy of L&W Duvallier.

Rarity dictates that Scottish/Irish provincial silver is highly collectable, most obviously in the flatware and hollow wares produced in provincial Ireland and Scotland.

In Ireland, silversmiths in Cork, Limerick and beyond simply marked their silver with the word ‘Sterling’ and a maker’s initials. In 18th and 19th century Scotland more than 30 different silversmithing centres were active from Aberdeen to Wick with each ‘hammerman’ using their own mark.

Specialist publications are essential for locating and unstanding the meaning of a huge proliferation of different marks and symbols used on Scottish provincial silver.

The silver hallmarks struck for Alexander Cameron of Dundee. The lily pots are a reference to the city’s coat of arms. Image courtesy of Lyon & Turnbull.

Date Letters

Although no longer compulsory, British hallmarks typically include a letter to indicate the year when a piece of silver was assayed. Generally the letter was changed annually until a complete alphabet had been used and then the cycle would begin again with an alteration to the style of letter or its surrounding shield. For a variety of reasons this practice was not always adhered to and the resulting anomalies can be seen in the tables of marks.

However, the date letter system allows antique plate to be dated more accurately than almost all other antiques.

It should be noted that while the date letter has routinely been taken to represent a single year, it was not until 1975 that all date letters were changed on January 1. Until then, assay offices changed punches at different times of the year, so most letters were in fact used across two years. Accordingly, it is increasingly common to see silver catalogued with a two-year date range.

Since 1999 the inclusion of a date letter has not been compulsory.

Makers' Marks

The company or person responsible for sending a silver article for hallmarking has their own unique mark that must be registered with the assay office – a process that has been compulsory since the 14th century.

Specialist publications help explain different makers’ or sponsors’ marks, with Sir Charles Jackson’s English Goldsmiths and their Marks, first published in 1905 and revised in 1989, still the most authoritative work on the subject.

The inclusion of initial stamps alongside the hallmarks means that most makers can also be identified.

Often makers are celebrated in their own right with some collectors choosing to collect the work of just one workshop or retailer such as Paul Storr, Hester Bateman, Charles Ashbee or Liberty & Co.

Fakes

Following a successful conclusion to one of the largest cases of its type in years, a serial forger was jailed in 2008 for the faking and forging of antique silver makers' marks.

Britannia Standard Silver

Historically the standard mark for sterling (.925 purity) silver in Britain has been a lion passant and this will be found on the majority of pieces. However, in 1696, rising concerns over the amount of coinage being melted down and used to make silver items meant that the required fineness was raised to the higher Britannia standard (.958 purity).

This measure was continued until 1720 and all silver marked between those two dates bore a lion’s head and the figure of Britannia in place of the lion passant.

Britannia marks may still be found on special pieces made to the higher standard.

The silver hallmarks of the lion passant (.925 purity) and the higher Britannia standard (.958 purity).

Duty Marks

Many items of Georgian and Victorian silver will carry a sovereign’s head – a ‘duty’ mark reflecting a tax on precious metals collected between 1784 and 1890. The excise duty on gold and silver articles was collected by the assay offices and the mark was struck to show that it had been paid. Two examples are shown below.

The George III and Victoria ‘duty’ silver hallmarks.

Commemorative Marks

Special commemorative stamps have been added to the regular silver marks to mark special events. In addition to the four examples shown below, the head of Elizabeth II facing right was used to mark her Golden Jubilee in 2002 and another set in a diamond was used from July 2011 to October 1, 2012, to mark the Diamond Jubilee.

Examples of Commemorative hallmarks.

European Marks

Since 1972 the United Kingdom has been a signatory to the International Convention on Hallmarks. Silver marked in Convention countries bears a maker’s mark, a common control mark, a purity mark and a country mark. Nine examples of country marks are shown here.

A selection of European silver hallmarks.

British hallmarks stamped overseas

The practice of overseas hallmarking was established the UK in 2014 with UK assay offices setting up sub-offices offshore. For example the Birmingham Assay Office began stamping jewellery in India in 2016.

Birmingham Assay Office's overseas hallmark which officially launched in April 2019.

However, in 2018, the British Hallmarking Council decided that hallmarks struck offshore by UK assay offices should be different to those applied in the UK. Following this move discussions took place over what form the offshore mark should take.

A differentiated hallmark for articles hallmarked outside the UK by Birmingham Assay Office was officially launched in April 2019.


Voir la vidéo: Le Chèvre de la petite Vacresse (Février 2023).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos