Nouveau

Corps des infirmières de l'armée royale de la reine Alexandra (QARANC)

Corps des infirmières de l'armée royale de la reine Alexandra (QARANC)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Corps des infirmières de l'armée royale de la reine Alexandra (QARANC)

Le service d'infirmières de l'armée britannique remonte à la guerre de Crimée lorsque Florence Nightingale a été recrutée par le secrétaire d'État à la guerre et a emmené 38 femmes à l'hôpital Scutari, pour soigner les blessures des soldats blessés. Avant cela, il y avait peu de traitement médical et les victimes mouraient normalement. Le travail de ces femmes était de révolutionner le soin des soldats malades et blessés dans l'armée britannique. En raison de l'énorme intérêt suscité par le travail de Nightingales en Crimée, la reine Victoria a ordonné la construction d'un hôpital pour former les chirurgiens et les infirmières de l'armée. Il s'agissait du Royal Victoria Hospital de Netley et il a commencé à admettre des patients en 1863 et en 1881, le service a reçu le titre officiel de Army Nursing Service. En 1883, la reine Victoria a institué une décoration appelée la Croix-Rouge royale qui était le premier ordre militaire britannique réservé aux femmes, mais il est maintenant ouvert à tout membre du Corps. La troisième fille de la reine Victoria, la princesse Christian, s'est particulièrement intéressée au service et, en 1897, la réserve d'infirmières de l'armée de la princesse Christian a été formée. En 1899, le début de la guerre des Boers a été un excellent terrain d'essai pour ce service. De grands progrès ont été réalisés dans le traitement des malades et des blessés et le War Office a rapidement reconnu que le nombre de blessés qui ont été rapidement remis en service avait augmenté en raison du travail de ce service qui justifiait facilement son coût. Le 27 mars 1902, le service impérial d'infirmières de la reine Alexandra a été officiellement créé et un mandat royal a été délivré. La reine Alexandra a consenti à devenir le premier président et a choisi l'insigne et la devise. Comme elle venait de la Maison Royale du Danemark, elle choisit une croix blanche tirée du drapeau danois et la devise "Sub-Crucia Candida" signifiant "Sous la Croix Blanche". Pendant la Première Guerre mondiale, quelque 100 000 infirmières ont servi en France, en Italie, à Salonique, en Égypte, en Palestine, en Mésopotamie, en Inde, en Afrique de l'Est et en Russie. Cette galanterie de service sur tous les théâtres de guerre s'est poursuivie pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1941, des insignes de grade ont été introduits pour les membres du QAIMNS car avant cela, ils avaient obtenu le statut d'officier mais n'avaient pas été autorisés à porter un grade. Les infirmières ont servi tout au long de la guerre dans la plupart des régions, y compris les camps de concentration japonais de Hong Kong et de Malaisie, et portaient des grades de lieutenant à brigadier. Les QA sont toujours une partie vitale de l'armée britannique aujourd'hui et bien que les infirmières soient formées, toutes suivent une formation militaire de base standard avant de passer à une formation spécialisée et peuvent être reconnues par leur béret bleu/gris distinctif.

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale


Histoire et patrimoine des infirmières de l'armée britannique

Ceci est le site officiel de l'histoire et du patrimoine du Royal Army Nursing Corps de la reine Alexandra et de ses antécédents (Army Nursing Service Princess Christian's Army Nursing Service (Reserve) Queen Alexandra's Imperial Military Nursing Service, Territorial Force Nursing Service, Territorial Army Nursing Service) , collectivement les infirmières de l'armée britannique.


Personnel actuel

Le colonel en chef est SAR la comtesse de Wessex GCVO, que Son Altesse Royale a assumé après le décès de SAR la princesse Margaret. En plus de cela, la comtesse est également colonel en chef du Lincoln and Welland Regiment. Le colonel commandant est le colonel (ret) Dre Rosemary Kennedy CBE, une ancienne infirmière de l'armée territoriale dont la profession civile était infirmière en chef pour le Pays de Galles. Le colonel Kennedy a reçu un doctorat honorifique de l'Université de Glamorgan en 2009. Le directeur actuel des soins infirmiers de l'armée est le colonel Peter Childerley qui a remplacé le colonel Wendy J Spencer RRC QHN L/QARANC dont le mandat a pris fin en 2011. Le colonel Childerley est le titulaire du Queens Infirmière honoraire en tant qu'officier régulier tandis que l'homologue de réserve est détenu par le colonel Jane Carey-Harris. D'autres officiers d'AQ notables sont le colonel Jane Davis QVRM TA Colonel South et lieutenant adjoint de Lewisham et le colonel Tina Donnelly commandant du 203 (Welsh) Field Hospital, lieutenant adjoint de Mid Glamorgan, compagnon du Chartered Management Institute et directeur du Royal College of Les infirmières du Pays de Galles. De plus, le colonel honoraire de l'hôpital de campagne 203 (gallois) est le Dr Peter Carter OBE, secrétaire général et directeur général du Royal College of Nursing.


Corps d'infirmières de l'armée royale de la reine Alexandra (QARANC) - Histoire

L'Association QARANC a été fondée en 1947 par Dame Louisa Wilkinson DBE RRC. L'Association a pu soutenir les milliers de membres du QAIMNS qui quittaient le Service après la Seconde Guerre mondiale, ayant partagé des expériences que leurs collègues civils n'auraient pas vécues. Cela continue aujourd'hui à travers le siège et les succursales dans tout le pays.

Origines

Bien qu'un service infirmier militaire officiel n'existait pas dans l'armée avant la fin du XIXe siècle, des soins infirmiers ont été fournis à l'armée pendant le règne d'Elizabeth I (1558-1603) et la guerre civile anglaise et l'interrègne (1642-1660) lorsque Le Parlement employait des infirmières dans les trois hôpitaux militaires de Londres. Au XVIIIe siècle, les matrones et les infirmières travaillaient dans les hôpitaux militaires, mais la formation et le niveau de soins n'étaient pas d'un niveau élevé, ce n'était pas unique aux hôpitaux militaires mais typique des soins de santé à l'époque.

Guerre de Crimée

Le reportage généralisé des conditions dans les hôpitaux de l'armée pendant la guerre de Crimée a généré une alarme publique et une demande ultérieure d'infirmières pour qu'elles se rendent en Crimée et s'occupent des soldats malades. Sidney Herbert, secrétaire d'État à la Guerre, a écrit à Florence Nightingale pour lui demander si elle organiserait un groupe d'infirmières à emmener en Crimée et à superviser les soins infirmiers à Scutari. Florence Nightingale était une administratrice fantastique et une infirmière dévouée et son travail en Crimée est encore dans les mémoires aujourd'hui. Elle a considérablement amélioré les conditions à l'hôpital de Scutari, où la majorité des soldats mouraient de maladie plutôt que de blessures au combat. Ses efforts pour élever le statut des infirmières se sont poursuivis après la guerre et elle a abondamment écrit, établissant des normes de soins et des conseils sur l'administration hospitalière.

Fin du 19e siècle

L'Army Nursing Service a été créé en 1881 et des infirmières ont accompagné l'armée en campagne en Égypte et au Soudan. En 1887, la princesse Christian, fille de la reine Victoria, a donné son nom à l'Army Nursing Service Reserve et la Princess Christian's Army Nursing Service Reserve a servi dans l'armée britannique pendant la guerre anglo-boer. La force qui s'est rendue en Afrique du Sud était la plus importante jamais envoyée à l'étranger et les infirmières étaient désespérément nécessaires.

Formation du Service impérial d'infirmières militaires de la reine Alexandra (QAIMNS)

Le 27 mars 1902, la reine Alexandra devint présidente du nouveau service impérial d'infirmières militaires de la reine Alexandra (QAIMNS). La reine Alexandra était une princesse danoise avant d'épouser le roi Édouard VII et à cause de cela, elle a choisi la croix de l'Ordre de Dannebrog comme base de l'insigne du QAIMNS. La devise, Sub Cruce Candida, (Sous la Croix Blanche), a été adoptée par le Corps.

Première guerre mondiale

Au début de la guerre en 1914, il y avait un peu moins de 300 infirmières dans le QAIMNS, à la fin de la guerre, ce nombre était passé à 10 404 (y compris les réservistes). Les infirmières étaient bien formées, mais la mécanisation croissante de la guerre a entraîné de nouvelles blessures horribles, notamment des blessures causées par des éclats d'obus, des mines terrestres, des mortiers, des grenades, des chars, des lance-flammes et des attaques au gaz. Les infirmières militaires ont servi en Flandre, en Méditerranée, dans les Balkans, au Moyen-Orient et à bord de navires-hôpitaux. Près de 200 infirmières militaires sont mortes en service actif et en 1916, lorsque la Médaille militaire a été instituée comme récompense pour bravoure, certaines des premières récompenses ont été décernées à des infirmières militaires.

Deuxième guerre mondiale

Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, les infirmières se sont retrouvées à servir partout dans le monde, notamment en Norvège, en Islande, en Grèce, à Ceylan et en Afrique du Sud. Les conditions de travail changeantes et les pénuries en temps de guerre ont entraîné des changements d'uniforme. Des pantalons kaki et des chemisiers de tenue de combat ont remplacé la robe de salle grise et écarlate et des insignes de grade ont été adoptés pour signifier le statut d'officier des infirmières. En Extrême-Orient, la chute de Hong Kong et de Singapour a conduit de nombreuses infirmières de l'armée à être capturées par les Japonais et à endurer les terribles épreuves et privations des camps de prisonniers de guerre d'Extrême-Orient.

À partir de 1945

À la fin de la guerre, les services médicaux de l'armée ont subi une nouvelle réorganisation et le 1er février 1949, le QAIMNS est devenu le Royal Army Nursing Corps (QARANC) de la reine Alexandra. En juillet 1950, les premiers grades de sous-officiers ont été admis dans le Corps et, en 1954, les premières infirmières à suivre une formation d'infirmière diplômée d'État au sein du Corps ont réussi leurs examens. Cependant, le QARANC était toujours une organisation entièrement féminine puisque les infirmiers étaient membres du RAMC et ce n'est qu'en avril 1992 que les infirmiers ont été transférés au QARANC et les professions féminines non infirmières transférées du QARANC au RAMC et au RADC. (Les infirmiers avaient été brièvement admis en 1904 et portaient une version en bronze de l'insigne de cape QAIMNS.)

En octobre 1967, le dépôt et l'établissement de formation QARANC ont fait construire une maison spécialement construite au pavillon royal d'Aldershot, où elle est restée jusqu'à son transfert à la caserne Keogh à Mytchett en 1996.

Avec l'expansion du Corps, après la Seconde Guerre mondiale, les QA ont servi en Extrême-Orient, en Allemagne, en Jamaïque, aux Bermudes, en Afrique de l'Ouest et de l'Est et au Moyen-Orient. Les AQ étaient stationnés à Hong Kong en 1950 pour soigner les victimes de la guerre de Corée et ont également servi en Malaisie, à Singapour et à Bornéo dans les années 1950 et 1960. Les QA ont débarqué aux îles Falkland peu après la guerre en 1982 pour soigner les malades et les blessés, bien que le manque de logement ait obligé les infirmières à rester à bord du navire pendant deux mois. Un grand nombre d'AQ ont servi en Irak, au Koweït, en Bosnie, en Afghanistan et continuent de participer à des opérations à l'étranger.


Brève histoire des soins infirmiers de l'armée

Le premier hôpital construit pour soutenir les militaires était en 1683 à Portsmouth après la campagne de Flandre sous le règne de Charles II 2 . Bien que cet hôpital soit réservé aux soldats malades et blessés, le personnel était entièrement composé de civils. A part ce petit hôpital, les soldats restants étaient toujours laissés aux soins de la population civile.

Pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763) un hôpital fut créé au Portugal avec Mme Sullivan comme matrone et un certain nombre d'infirmières britanniques comme personnel 3 . Pendant les guerres péninsulaire (1807-1814) et napoléonienne (1903-1815), les soldats continuèrent à être soignés par les populations civiles. De plus, les régiments permettaient à un certain nombre d'épouses de soldats (4 à 6 par compagnie) d'accompagner le régiment en campagne. Ces femmes aidaient à la cuisine et à l'entretien des uniformes, tout en prodiguant des soins infirmiers de base. Ils n'étaient pas obligés d'aider les blessés mais la plupart l'ont fait, et certains ont été tués sur les champs de bataille, dont Waterloo.

A l'époque de la guerre de Crimée (1853-1856) l'assistance médicale est mieux organisée mais les soins infirmiers sont laissés aux aides-soignants qui peuvent avoir été formés ou issus des régiments participant à la campagne 4 . L'histoire de Nightingale a été bien documentée et ne nécessite aucune autre extension ici, si ce n'est de noter deux points : la seule infirmière associée aux soins infirmiers militaires à avoir obtenu un statut « héroïque » qui a éclipsé les contributions de ses collègues 5 . Les infirmières qui se sont rendues en Crimée étaient toutes des civils placés sous la protection de l'armée mais n'en faisaient pas partie. La formation de l'ANS en 1881 a permis le déploiement flexible des infirmières tout en conservant une chaîne de commandement et de rapports.

Service de soins infirmiers de l'armée

En 1881, l'Army Nursing Service (ANS) a été formé. Les infirmières portaient l'uniforme militaire et étaient directement employées pour soigner les patients militaires. L'ANS, bien que théoriquement une formation militaire, n'était pas une partie établie de l'armée et ne siégeait à aucune des directions du War Office. Les infirmières militaires de l'armée ont servi à l'appui de nombreuses campagnes qui ont eu lieu entre la guerre de Crimée et la guerre des Boers.

Service Infirmier de l'Armée de la Princesse Christian (Réserve)

Le petit nombre d'infirmières à plein temps dans le service de soins infirmiers de l'armée allait toujours être un problème dans un conflit majeur. En 1897, une réserve de service d'infirmières de l'armée a été créée, dirigée par un comité présidé par la princesse Christian, d'où son nom de réserve de service d'infirmières de l'armée de la princesse Christian (PCANSR). En temps de guerre, il relevait de la direction du War Office. Pendant la guerre en Afrique du Sud, le PCANSR a soutenu l'emploi de quelque 2000 infirmières du monde entier.

Service Infirmier Militaire Impérial de la Reine Alexandra

L'expérience de la guerre des Boers en Afrique du Sud, a conduit à la réorganisation du service d'infirmières de l'armée et en 1902, le service d'infirmières militaires impériales de la reine Alexandra (QAIMNS) a été créé, suivi de la réserve QAIMNS en 1908. Ces services d'infirmières se sont mobilisés pour le service avec l'expéditionnaire Force, au service des années de guerre sur tous les fronts. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le QAIMNS et le QAIMNSR ont servi dans chaque campagne, soignant les malades et les blessés et partageant les risques de la guerre. De nombreuses infirmières ont perdu la vie et certaines ont été internées pendant de nombreuses années.

Service Infirmier de la Force Territoriale

Le Territorial Force Nursing Service (TFNS) a été créé à l'origine pour doter en personnel les hôpitaux des forces territoriales à domicile, et la majorité de ses membres ont passé leur service en temps de guerre au Royaume-Uni, non seulement dans les 25 hôpitaux territoriaux, mais aussi dans des centaines d'unités auxiliaires. dans toutes les îles britanniques. En peu de temps, ils ont également été employés dans les dix-huit hôpitaux territoriaux à l'étranger, et aux côtés de leurs collègues QAIMNS dans les hôpitaux militaires et les centres d'évacuation des blessés en France, en Belgique, à Malte, à Salonique, à Gibraltar, en Égypte, en Mésopotamie et en Afrique de l'Est.

Service Infirmier de l'Armée Territoriale

Le Territorial Army Nursing Service (TANS) a été formé en 1920, lorsque la Territorial Force a été rebaptisée Territorial Army. Il a existé jusqu'en 1949, lorsque des infirmières régulières et de réserve se sont jointes au QARANC. Les infirmières de l'armée territoriale ont servi aux côtés des infirmières QAIMNS partout dans le monde et dans toutes les campagnes de la Seconde Guerre mondiale.

Corps des infirmières de l'armée royale de la reine Alexandra

Le 1er février 1949, le QAIMNS devient le Queen Alexandra’s Royal Army Nursing Corps (QARANC). En juillet 1950, les premiers grades de sous-officiers ont été admis dans le Corps, et en 1954, les premières infirmières à suivre une formation d'infirmière diplômée d'État au sein du Corps ont réussi leurs examens. Cependant, le QARANC était toujours une organisation entièrement féminine car les infirmiers étaient à ce stade membres du Royal Army Medical Corps (RAMC), et ce n'est qu'en avril 1992 que les infirmiers ont été transférés au QARANC.


Introduction

1. L'association Queen Alexandra’s Royal Army Nursing Corps (QARANC) offre une amitié pratique à ses membres, qu'ils soient en service ou à la retraite, quel que soit leur grade ou leur durée de service. L'Association maintient et soutient l'éthique et les traditions du Corps et aide à rehausser le profil du Corps.

2. L'Association est enregistrée auprès de la Charity Commission for England and Wales en tant qu'organisation caritative constituée en société (CIO), enregistrée sous le numéro 1163821.

Histoire

3. L'Association QARANC a été fondée en 1947 par Dame Louisa Wilkinson DBE RRC. L'Association a ensuite pu soutenir les milliers de membres du Service impérial d'infirmières militaires de la reine Alexandra (QAIMNS) qui quittaient le service après la Seconde Guerre mondiale, après avoir partagé des expériences que leurs collègues infirmiers civils n'auraient pas vécues. Cela continue aujourd'hui à travers le siège et les succursales dans tout le pays.

But et « objets » de bienfaisance

4. Les « Objets » du CIO sont de promouvoir l'efficacité de l'armée en :

(a) Maintenir le contact entre les membres passés et présents du Corps, favoriser l'amitié mutuelle entre eux et organiser des réunions sociales pour eux et

(b) Favoriser l'Esprit de Corps, la camaraderie et le bien-être du Corps et préserver ses traditions

(c) Soulager, de manière générale ou individuelle, les membres de l'Association ou les membres passés et présents du Corps et leurs personnes à charge, qui se trouvent dans des conditions de besoin, d'épreuves ou de détresse.

5. Les fonds de l'association sont maintenus grâce aux dons, legs, investissements et contributions des membres qui peuvent être utilisés pour apporter une aide financière à ceux qui sont dans le besoin ou en détresse, qu'ils soient en service ou à la retraite. Les membres peuvent être rappelés dans l'appréciation et la reconnaissance de leur service, engagement ou amitié. Un soutien peut être accordé aux membres en service opérationnel ou par le biais de subventions pour des activités représentatives.

Activités

6. L'Association aide les membres à rester en contact les uns avec les autres en organisant des rencontres sociales. Cela se fait principalement dans les succursales situées dans tout le pays. Les membres qui souhaitent profiter des avantages de l'Association et ne souhaitent pas adhérer à une branche peuvent devenir membre du Headquarter Roll. L'Association publie deux fois par an la Gazette QARANC à laquelle tous les membres et toutes les branches peuvent contribuer des articles d'intérêt. Les membres actifs sont encouragés à soumettre des éléments relatifs aux activités en cours au sein du Corps.

La gestion

7. L'Association est gérée par un Conseil d'Administration conformément à sa Constitution. Le conseil d'administration comprend des membres d'office, nommés et élus qui représentent les membres, qu'ils soient officiers ou soldats, actifs ou retraités et membres du personnel régulier et de réserve.

8. Le conseil d'administration se réunira normalement tous les trimestres, avec un certain nombre de sous-comités, notamment la gouvernance, les finances et les subventions, le marketing, les médias et la communication, le patrimoine et les biens mobiliers, se réunissant selon les besoins pour atteindre les objectifs de l'organisme de bienfaisance.

Administration

9. Le Secrétaire Général de l'Association gère le fonctionnement quotidien de l'Association et peut donner des conseils en cas de besoin.

La Constitution

10. La constitution de la Royal Army Nursing Corps Association de la reine Alexandra révisée par rapport à la constitution originale telle qu'adoptée et approuvée par les premiers abonnés le 5 décembre 1947 a incorporé les modifications ultérieures approuvées par les membres lors des assemblées générales annuelles tenues le 9 juin 1984, le 8 juin 1985, 2 juin 1990, 1er juin 1991, 1er juin 1996 et 3 juin 2000. Une constitution révisée pour l'association caritative numéro 270278 a été adoptée lors de l'assemblée générale annuelle du 10 mai 2003 pour intégrer les modifications et les besoins changeants de l'Association.

11. En 2014, il a été convenu par le Comité central/Conseil d'administration de l'époque à la suite d'un examen de la gouvernance de changer l'organisation caritative en une organisation caritative constituée en société. Une constitution révisée a été approuvée et le nouvel organisme de bienfaisance (numéro 1163821) a été approuvé par la Commission des organismes de bienfaisance le 2 octobre 2015. Le conseil d'administration a choisi de le rendre opérationnel à partir du 1er janvier 2016.


Le Territorial Force Nursing Service (TFNS) a été créé en 1909 en tant qu'organisation sœur du QAIMNS. Son but était de compléter le service régulier en cas d'urgence et tous ses membres travaillaient comme infirmières dans la vie civile. Il a été rebaptisé Territorial Army Nursing Service (TANS) en 1920, lorsque la Territorial Force a été rebaptisée Territorial Army. Elle a existé jusqu'en 1949, date à laquelle elle est devenue la branche de l'armée territoriale de la QARANC.

Le système de classement initial utilisé par le QAIMNS était le suivant.

Rang QAIMNS Grade équivalent dans l'armée (à partir de 1941)
Infirmière [5]
Sœur Lieutenant
Sœur aînée [6] Capitaine
Matrone Majeur
Matrone principale Lieutenant colonel
Chef Principal Matrone [7] Colonel
matrone en chef Brigadier

À partir du 30 mai 1941, le personnel du QAIMNS a reçu des commissions d'urgence et portait des insignes de grade correspondant à son grade équivalent dans l'armée.

Le système de classement TFNS/TANS était identique.

Le 1er février 1949, les forces féminines sont intégrées aux forces armées. Initialement, QARANC, avec le Women's Royal Army Corps, a adopté l'ancien système de classement des services territoriaux auxiliaires, la matrone en chef ayant le grade de contrôleur principal, mais en 1950, les deux corps sont passés aux rangs ordinaires de l'armée. Les titres professionnels étaient encore utilisés dans les services.


Fichier:QARANC TRF.svg

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant21h51, le 17 décembre 20161 280 × 880 (356 octets) EclecticArkie (discussion | contributions) réduction de code svg
21:39, 26 novembre 20121 280 × 880 (6 Ko) Kwasura (discuter | contributions) ==<>== <> |date=2012-11-10 14:41:31 |source=<> |author=Kwasura |permission= |other_versions= |other_fields= >> ==<.

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


Broche Insigne du Corps des Infirmiers de la Reine Alexandra | Princesse Margaret d'Angleterre Grande-Bretagne Comtesse Snowdon| Histoire du joyau royal

La princesse Margaret était le colonel en chef du corps des infirmières de la reine Alexandra, au-dessus, nous la voyons porter la broche insigne.

L'emblème est de couleur or à la feuille et le rouleau inférieur est de couleur argentée avec les initiales « QARANC » face à une couleur argentée légèrement plus foncée. La croix de l'Ordre de Dannebrog est surmontée de la couronne de Saint-Édouard.

Le Dannebrog, sur celui-ci au centre un cercle renfermant la lettre A, le chiffre de la reine Alexandra au-dessus, et reposant sur le bras supérieur de la croix, une couronne impériale de chaque côté de la croix une couronne de laurier. Sur la partie inférieure de la branche gauche un rouleau inscrit Sub Cruce et sur la partie inférieure de la branche droite un rouleau inscrit Candida. Au-dessous de la croix, et au bas des branches, un parchemin inscrit Q.A.R.A.N.C. La reine Alexandra a choisi la devise de l'ordre pour le QAIMNS : Sub Cruce Candida. qui se traduit par Sous la Croix Blanche.

Sa Majesté la reine Mary a occupé le poste de colonel en chef jusqu'à son décès le 24 mars 1953. Comme c'est la procédure normale, après l'expiration d'une période appropriée, SM la reine Elizabeth a nommé sa sœur, Son Altesse Royale la princesse Margaret (plus tard comtesse de Snowdon), en tant que colonel en chef. Celle-ci est entrée en vigueur le 28 septembre 1954 et elle a occupé ce poste jusqu'à sa mort le 9 février 2002.

Le colonel en chef n'est normalement pas un membre actif de l'armée et n'a pas de rôle opérationnel. Le colonel en chef s'intéresse activement à son régiment ou à son corps et sera tenu informé des nouvelles, des changements, des événements, des meilleures promotions, des récompenses et des activités importantes de son régiment ou de son corps. Les colonels en chef visiteront fréquemment les divers dépôts et unités d'entraînement de leurs régiments et corps. Cela peut inclure des événements clés tels que la remise de médailles telles que la Croix-Rouge royale, des défilés de distribution, des inspections d'unités et la promotion d'officiers de haut niveau.

Le colonel en chef est le patron de l'association QA.

Douze AQ ont eu l'honneur d'assister au mariage de leur colonel en chef, la princesse Margaret, avec M. Antony Armstrong-Jones le 6 mai 1960. Cela comprenait le directeur des services infirmiers de l'armée (DANS) et la matrone en chef (armée) Dame Monica. Johnson et le colonel commandant Dame Helen Gillespie. Le cadeau de mariage du Corps était une paire de plats de viande de 1829 et une paire de saucières en argent de 1816. L'association QA a offert à son mécène un service à thé Coalport et un ensemble de cuillères à café en argent et en émail.

Sources : QUARANCWikipédia


Documents dans d'autres archives et organisations

Dossiers de service du Royal Army Nursing Corps de la reine Alexandra (1939-1945)

Visitez le site Web GOV.UK pour savoir comment demander un résumé d'un dossier de service au ministère de la Défense. Des frais administratifs s'appliquent.

Dossiers du détachement d'aide volontaire (1914-1920, 1939-1945)

Les détachements d'aide volontaire (VAD) étaient des organisations non militaires créées en 1909 et basées sur le système d'aide volontaire japonais. Les membres ont été formés par la brigade de l'Ambulance Saint-Jean et ont servi aux côtés de toutes les branches des forces armées.

Contactez le musée et les archives de la Croix-Rouge britannique pour obtenir le dossier de service d'une personne qui a servi dans un détachement d'aide volontaire (VAD) pendant la Première ou la Seconde Guerre mondiale.


Voir la vidéo: . nursing 1978 (Septembre 2022).


Commentaires:

  1. Baldrik

    Chez toi une mentalité abstraite

  2. Nekora

    Remarquablement, mais l'alternative?

  3. Arashinos

    Oui vraiment. C'était et avec moi. Discutons de cette question. Ici ou dans PM.

  4. Akinozuru

    Ce message est incomparable))), c'est très intéressant pour moi :)

  5. Avedis

    Je m'excuse, mais vous ne pouviez pas peindre un peu plus en détail.

  6. Tygonos

    J'aime vraiment ça!



Écrire un message

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos