La vie

Dorothea Lange

Dorothea Lange


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Connu pour: photographies documentaires sur l'histoire du XXe siècle, en particulier la Grande Dépression et son image de "mère migrante"

Rendez-vous: 26 mai 1895 - 11 octobre 1965
Occupation: photographe
Aussi connu sous le nom: Dorothea Nutzhorn Lange, Dorothea Margaretta Nutzhorn

Plus à propos de Dorothea Lange

Dorothea Lange, née à Hoboken dans le New Jersey sous le nom de Dorothea Margaretta Nutzhorn, a contracté la polio à sept ans et les dégâts ont été telle qu'elle a boité jusqu'à la fin de ses jours.

Quand Dorothea Lange eut douze ans, son père abandonna la famille, fuyant peut-être des accusations de détournement de fonds. La mère de Dorothea est d'abord allée travailler comme bibliothécaire à New York, emmenant Dorothea avec elle afin qu'elle puisse aller à l'école publique à Manhattan. Sa mère est devenue plus tard une assistante sociale.

Après avoir terminé ses études secondaires, Dorothea Lange a commencé à étudier pour devenir enseignante et s’inscrire à un programme de formation pédagogique. Elle a plutôt décidé de devenir photographe, a quitté l'école et a étudié en collaborant avec Arnold Genthe, puis Charles H. Davis. Elle a ensuite suivi un cours de photographie à Columbia avec Clarence H. White.

Début de travail

Dorothea Lange et une amie, Florence Bates, ont voyagé dans le monde entier pour se prendre en main avec la photographie. Lange s'est installée à San Francisco parce qu'ils y ont été dévalisés en 1918 et qu'elle devait trouver un emploi. Elle a commencé son propre studio de portrait à San Francisco en 1919, qui est rapidement devenue populaire auprès des dirigeants municipaux et des riches de la ville. L'année suivante, elle épouse un artiste, Maynard Dixon. Elle a continué son studio de photographie, mais a également passé du temps à promouvoir la carrière de son mari et à s'occuper des deux fils du couple.

La dépression

La dépression a mis fin à son activité de photographe. En 1931, elle a envoyé ses fils en pension et a vécu séparément de son mari, abandonnant leur maison pendant qu'ils vivaient chacun dans leurs studios respectifs. Elle a commencé à photographier les effets de la dépression sur les gens. Elle a exposé ses photographies avec l'aide de Willard Van Dyke et de Roger Sturtevant. Son "White Angel Breadline" de 1933 est l’une de ses photographies les plus célèbres de cette période.

Les photographies de Lange ont également été utilisées pour illustrer les travaux en sociologie et en économie de Paul S. Taylor de l'Université de Californie. Il a utilisé son travail pour appuyer les demandes de subvention pour de la nourriture et des camps pour les nombreux réfugiés de Depression et Dust Bowl venant en Californie. En 1935, Lange divorca de Maynard Dixon et épousa Taylor.

En 1935, Lange fut embauché comme l'un des photographes travaillant pour l'Administration de réinstallation, qui devint la Farm Security Administration ou RSA. En 1936, dans le cadre des travaux de cette agence, Lange prit la photo intitulée "Migrant Mother". En 1937, elle est retournée à la Farm Security Administration. En 1939, Taylor et Lange ont publié Un exode américain: une trace de l'érosion humaine.

La Seconde Guerre mondiale

La FSA est devenue en 1942 une partie de l'Office of War Information. De 1941 à 1943, Dorothea Lange a été photographe pour la War Location Authority, où elle a photographié des Américains d'origine japonaise internés. Ces photos n'ont été publiées qu'en 1972; 800 autres ont été relâchées par les Archives nationales en 2006 après un embargo de 50 ans. Elle est retournée à l'Office of War Information de 1943 à 1945 et son travail y était parfois publié sans crédit.

Des années plus tard

En 1945, elle a commencé à travailler pour le magazine Life. Ses caractéristiques incluent les "Trois villes mormones" de 1954 et le "1955".

En 1940, atteinte d'un cancer en phase terminale, elle fut atteinte d'un cancer en phase terminale. Dorothea Lange succomba au cancer en 1965. Son dernier essai photographique publié fut La paysanne américaine. Une rétrospective de son travail a été exposée au Museum of Modern Art en 1966.

Livres de Dorothea Lange:

  • Dorothea Lange et Paul S. Taylor. Un exode américain. 1939. Révisé en 1969. Edition originale réimprimée en 1975.
  • Dorothea Lange. Dorothea Lange regarde la paysanne américaine: un essai photographique. Commentaire de Beaumont Newhall. 1967.
  • Dorothea Lange et Margaretta K. Mitchell. Dans une cabine. 1973.
  • Dorothea Lange. Photographies d'une vie. Essai de Robert Coles et postface de Thérèse Heyman. 1982.

Livres sur Dorothea Lange:

  • Maisie et Richard Conrat. Ordonnance 9066: l'internement de 110 000 Américains d'origine japonaise. Introduction par Edison Uno, épilogue par Tom C. Clark. 1972.
  • Milton Melter. Dorothea Lange: La vie d'un photographe. 1978.
  • Therese Thau Heyman, avec des contributions de Daniel Dixon, Joyce Minick et Paul Schuster Taylor. Célébrer une collection: l'oeuvre de Dorothea Lange. 1978.
  • Howard M. Levin et Katherine Northrup, rédacteurs. Dorothea Lange, photographies de l'administration de la sécurité agricole, 1935-1939, de la Bibliothèque du Congrès. Introduction de Robert J. Doherty, avec des écrits de Paul S. Taylor. 1980.
  • Jan Arrow. Dorothea Lange. 1985.


Voir la vidéo: Dorothea Lange, photographe humaniste. Invitation au voyage. ARTE (Février 2023).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos